Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Le Mur.

Discussion dans 'Forum TOP14' créé par cep de vigne, 11 Janvier 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. cep de vigne

    cep de vigne USAPiste bavard

    Messages:
    222
    Notations:
    +41 / 0 / -0

    Partager cette page

    On ne l'attendait plus. On se désespérait. L'inquiétude se faisait de plus en plus grande. Longue comme un jour sans pain. Suffocante comme l'attente d'un Paris-Brest en ligne de mire d'un repas trop long. Mais la délivrance n'allait pas tarder à arriver ! On s’imaginait déjà tel Jacques Brel attendant éternellement sa Madeleine, avec ses lilas et ses chocolats à la main. Et bien non, il serait dit que 2014 serait l'année de la bêtise rugbystique ou ne serait pas ! Et la LNR apparut alors sur son cheval blanc, avec dans sa besace une nouvelle trouvaille dont elle a le secret : la limitation du nombre de matches joués par les internationaux français. A ceux qui pensent en regardant les journaux télévisés que l'actualité internationale se limite à savoir si Schumacher a eu ou non un problème d'embrayage, ou encore si Dieudonné pourra bien se produire à la MJC de Carpentras ce soir, je réponds : attention !!! Il y a bien plus grave ! Notre rugby est en danger !! Toutefois, je ne manquerai pas de vous tenir informés des éventuelles avancées des évènements précédemment évoqués. (A ce sujet, les chirurgiens viennent de réaliser l’opération de la dernière chance en plaçant une cale sous le lit bancal du pilote. Il est à présent dans un état stable). Rappelons juste pour les plus incultes d’entre nous que les présidents de clubs eux-mêmes, viennent de voter ces derniers jours une nouvelle règlementation concernant les joueurs internationaux. Ces derniers, une fois sélectionnés par le staff de l’équipe nationale, se verront limités à 30 le nombre de matches (hors phase finale) qu’ils pourront disputer durant la prochaine année. J’ai bien dit 30 ! Imaginez que théoriquement, un joueur se voit proposé à sa disposition, pas moins de 46 matches : 3 amicaux (ou oui ceux-là aussi comptent, ça ne s’invente pas…), 26 de Top14, 6 de Hcup, 5 du Tournoi des 6 nations, 3 pour la tournée d’automne, et 3 pour la tournée d’été. (On m’informe dans l’oreillette que l'avocat de Mr M’bala M’bala prend la parole à l'instant et annonce que dans le souci de rompre la glace, son client propose une partie de shoah-perché à Manuel Valls, lequel attend, avant de se prononcer, l'avis de BVA quant aux conséquences sur ses prochains sondages.)
    Si l’on supprime un ou deux matches amicaux, et une paire de matches du quinze de France, les joueurs concernés seront dans l’obligation de ne jouer que la moitié du championnat domestique !!! Pour peu qu’il soit blessé à un moment ou à un autre…
    Cette découverte, qui finalement n’est plus si étonnante que cela tant le rugby « pro » (ah ah ah …) nous en pond régulièrement, est aussi teintée d’arrogance, celle de croire que le public, les diffuseurs, et autres annonceurs, continueront à foncer tête baissée pour s’offrir (le mot est pesé) un championnat qui s’en retrouvera décrédibilisé quelle qu’en soit l’issue. (A l'hôpital de Grenoble, rien de nouveau, les médecins sont formels : Michael Schumacher dort toujours du sommeil du "Juste parmi les nations", au grand dam de Dieudonné évidemment.). Car soit le champion est issu des trois ou quatre gros bonnets habituels, et on nous dit qu’il est joué d’avance, soit l’équité sportive n’est pas respectée parce que c’est un second couteau qui attrape le pompon. (Et comme le disait Charlotte Corday après avoir assassiné Marat dans sa baignoire : « qu’on m’apporte un second couteau !!! »). Qui voudra payer une fortune pour aller voir dans les stades des équipes amputées de leurs meilleurs joueurs ? Quelle chaine de télévision voudra payer, en cette période de renégociation des droits, des millions pour diffuser des matches faussés où l’équité sportive sera tirée à pile ou face. Cette année Bayonne aura la chance de rencontrer Toulouse sans ses internationaux, alors que Bordeaux devra lui, jouer contre l’ASM au complet… Voilà des années qu’on nous bassine avec la lisibilité du championnat….mais comment voulez-vous que le nouveau public y comprenne quelque chose. Comment voulez-vous que l’ancien s’y retrouve dans quoi que ce soit ?? Le rugby français se paie un ticket pour le Mur une fois de plus (pas celui de Dieudonné qui vient d’être interdit de représentation à Nantes par Manuel Valls qui lui non plus n’aime visiblement pas les nouvelles dérives du rugby). Le but de tout cela ? Officiellement, il est de former de jeunes joueurs français, qui intégreront au fil des ans ce groupe France, afin de rivaliser avec l’hémisphère sud d’ici quelques années. L’idée est que moins ils joueront de matches et plus ils passeront de temps à s’entrainer ensemble, meilleurs ils seront. C’est louable, même si avec 3 finales de coupe du Monde à son actif on peut se demander si le problème vient bien de là. Mais il faut bien une compensation, et comme souvent elle est financière. Les clubs ont accepté d’être indemnisés à hauteur de 1500 euros par jour d’absence de leurs joueurs. Ce qui leur permettra de payer d’autres joueurs, car il faut bien être 15 sur le terrain (une des rares règles qui n’ait pas encore évolué). Joueurs qui pourront être JIFF (ou pas) mais pas forcément sélectionnable en équipe de France (les frères Armitage et autres…) ! C’est Guy Noves qui a le mieux résumé cette farce : en plus d’avoir un championnat déséquilibré, les clubs n’auront aucun intérêt à former des jeunes qui tôt ou tard seront sélectionnés. Mieux vaudra s’offrir un joueur étranger… soit l’inverse du but recherché ! Bref, l’impossible équation à résoudre, « comment dénaturer un sport centenaire sans que cela se voit…trop ». La réponse est simple, il suffit d’appliquer le Théorème du professionnalisme : « un gros chèque tu prendras, quand ton pantalon tu baisseras ». (Notons qu’aucune connexion n’est possible avec le Théorème de Gayet qui affirme que "les maîtresses se succèdent encore et toujours, que l'on soit dans une école primaire ou à l'Elysée").
    Et dire qu’ils en ont usé des fauteuils de restaurant pour accoucher de tout cela….
    (L’AFP nous informe à l'instant que Mr Serge Dassault vient de se voir autorisé par ses amis du Sénat à se produire à Nantes demain en remplacement de Dieudonné. Il y présentera son One Man Show : « Comment frauder en toute impunité sénatoriale ».)
     
  2. Marco

    Marco Bannis

    Messages:
    3 909
    Notations:
    +2 / 0 / -0
    En bref?
    Parce que je n'ai pas lu:262944::262944::262944:
     
  3. usapmesquemai

    usapmesquemai Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 780
    Notations:
    +187 / 1 / -0
    Salut Marco,
    Hors sujet, je sais. Juste l'occasion de te dire, je vois ta signature et horreur et malédiction : tu te serais mis au patois ? :45919: :45919: :45919:
     
  4. cep de vigne

    cep de vigne USAPiste bavard

    Messages:
    222
    Notations:
    +41 / 0 / -0
    Je vais tenter de me mettre au niveau : dirigeants pas bons, pas gentils. Eux faire bêtise avec jouet. Bientôt jouet cassé. Et quand jouet cassé, pouf apu jouet, jamais.

    C'est vrai que c'est plus simple et sans doute plus compréhensible ainsi pour toi.
     
  5. Axurit

    Axurit USAPiste impliqué

    Messages:
    1 017
    Notations:
    +24 / 0 / -0
    En tout cas ça l'est pour moi mrgreen
     

Partager cette page