Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Le dopage dans le rugby, quelques preuves, beaucoup de soupçons, mais pas d'argent - Article Le Rugb

Discussion dans 'Articles de presse' créé par Articles de presse, 9 Décembre 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
Tags:
  1. Articles de presse

    Articles de presse Titan du forum

    Messages:
    14 881
    Notations:
    +15 / 0 / -0

    Partager cette page

    Laurent Benezech n'est du genre à abandonner. En avril 2013, l'ancien pilier international comparait la situation du rugby français à celle du cyclisme avant l'affaire Festina, sans pour autant apporter de preuves. Moins d'un an après ses déclarations, et par l'intermédiaire d'un livre intitulé « Rugby, où sont tes valeurs ? », il entend « briser l'omerta » sans pour parler de dopage mais d'« un accompagnement de la performance » par divers procédés parfois illégaux et surtout dangereux pour la santé des joueurs. Benezech a cette fois-ci étayé ses dires grâce à des observations, des enquêtes et des chiffres et certainement entraîné une prise de conscience chez certains supporters. Mais pour les professionnels comme Christian Bagate, ancien dirigeant du grand club de Bègles dans les années 80-90, biologiste et médecin du sport ainsi que membre du comité directeur de la fédération française de rugby, c'est bien plus compliqué qu'il n'y parait. [h=2]Le dopage, une réalité[/h]

    Pour ce dernier, le dopage est bel est bien présent dans le rugby. Une discipline à risque compte-tenu de ses exigences. « Je vois des choses qui me troublent. Je n'ai pas attendu [ce] livre pour dénoncer les pratiques à risque, parler des épidémies d'anomalies thyroïdiennes, des prises de corticoïdes, des limites du suivi longitudinal. » Il précise dans une interview accordée au Nouvel Observateur ce dimanche dans un article intitulé Peut-on encore croire au rugby (français) ?, que « cette réalité s'exprime d'abord en chiffres. C'est 12 dossiers instruits en 2013, 22 en 2012, le plus souvent pour consommation de cannabis. » Accusé par Benezech d'avoir caché le recours par certains joueurs à des mélanges de corticoïdes et de cocaïne au début des années 2000 pour repousser les limites de la douleur, il répond également qu'ils savaient, à l'Agence française de lutte contre le dopage ou à l'Agence mondiale antidopage, « que ces pratiques existaient, qu'elles avaient été expérimentées en Angleterre et dans l'hémisphère sud. » ...

    >> Lire la suite


    Source : Le dopage dans le rugby, quelques preuves, beaucoup de soupçons, mais pas d'argent

    Lire la suite ...
     

Partager cette page