Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

La D2: la question n'est pas "Si", elle est "Quand" (post non pessimiste)

Discussion dans 'Forum TOP14' créé par Delpoux dans la tete, 5 Février 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Delpoux dans la tete

    Delpoux dans la tete USAPiste bavard

    Messages:
    217
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Partager cette page

    Non, ceci n'est pas un n-ieme sujet pessimiste sur Delpoux ou les prochains matches.

    Oui, je pense qu'on peut se maintenir cette annee, on a un calendrier relativement favorable.

    Mais voila mon idee au-dela de ces preoccupations de court terme. Elle est assez simple.

    Le rugby est pro depuis presque 20 ans. C'est encore assez peu, et il finit a peine-et encore-de se structurer. On ne fait qu'apercevoir ce qu'il peut donner en tant que sport pro. De nombreux choix sont a faire.

    L'USAP a tres bien negocie le passage: apres tout depuis la transition il y a 20 ans, on a fait 4 finales dont une gagnee. Dans les 40 annees precedentes, 2 finales seulement. L'USAP a ete tres correctement pilotee et tout le monde est a feliciter.

    Mais l'avenir n'est pas difficile a deviner, une fois que ce sport entrera en regime de croisiere, ce qui n'est pas encore tout a fait le cas. Comme toujours, le passe donne des clefs.

    L'idee que je vais illustrer est que dans un rugby pro avec une poule de 14 et deux releguables, on a une tres forte probablilite de descendre quand on est entre dans une "zone rouge" que je vais definir. Regardons ce qui s'est passe depuis que la formule s'est a peu pres stabilisee (2004/2005). Je fais vivre un "pool" de clubs en danger de la maniere suivante: on y rentre en etant classe 7e ou pire. On en sort soit par le haut (en etant classe dans les 6 premiers) soit par le bas (descente). Le rationnel de l'approche est que si on ne sort pas tres vite du pool, les aleas sportifs poussent fatalement a la relegation dans les quelques annees qui suivent, un peu comme au casino ou si vous commencez a perdre et si vous restez, vous etes nettoyes. Vous allez voir.

    Depuis 2005 jusqu'a la fin de la saison derniere 17 clubs sont passes dans ce pool.

    Situation a la fin de la saison derniere: sur les 17: 8 sont alles en D2 au moins provisoirement (j'y mets Bayonne sauve sur le tapis vert). 5 sont ressortis par le haut. Sur les 4 restants, 2 sont des promus de la periode (Grenoble et Bordeaux) et les 2 derniers sont le BO et...l'USAP, seuls "anciens" a ne pas etre ressortis de la zone rouge (qui ne comptait donc plus a ce stade que 4 clubs). On peut ajouter Bayonne a ce niveau puisqu'en fait ils ont ete sauves, ca fait un stock de 5 seulement.

    Si on regarde la situation a date courante, la zone rouge s'agremente de Toulon, RCM et Brive (promu) et perd Grenoble (par le haut) et le BO (par le bas). Donc on a un pool de 6 clubs dont 2 gros (RCT champion d'Europe et RCM) et USAP, Brive Bayonne et Bordeaux.

    Regardons maintenant ce qui arrive aux promus. Depuis 10 ans, un promu sur deux se maintient en moyenne, l'annee de la montee, et sur les 10 ans le tiers des promus est reste. Donc les promus sont une vraie menace. Chaque annee les deux relegables sont a prendre parmi les clubs de la zone rouge et les deux promus; si on suppose qu'une place est prise par un promu et que l'autre se maintiendra, ca fait un siege (ejectable) pour les clubs de la zone rouge. Cette annee la zone rouge de depart etait USAP, BO, Bayonne, Grenoble, Bordeaux. Apparemment c'est BO qui part.

    L'anne prochaine et si rien ne change, il faudra choisir un relegable entre Bayonne, USAP, Brive, Bordeaux, RCM et Toulon (on suppose qu'un promu descend et que l'autre reste). Une chance sur 6 en principe? Pas vraiment. Il y a des differences de moyens visibles entre ces clubs et tres peu de chances qu'un club qui vient du haut du tableau soit relegue en 2 ans. Je crois que cela n'arrive jamais. C"est plutot une chance sur 4.

    Ce qui est sur c'est que chaque annee ou l'on ne sort pas vers la haut nous rapproche d'un sort fatal.

    Avec la deconfiture du BO, L'USAP est le SEUL club, depuis les debuts du TOP14, qui a pu eviter la descente malgre des classements moyens. AUCUN des clubs qui sont entres dans la zone rouge sans en ressortir rapidement n'a pu se maintenir, du seul fait de la presion des promus, dont en moyenne un sur deux se maintient au depens d'un des clubs les plus faibles. Combien de temps pourrons-nous etre l'EXCEPTION? Pas longtemps.

    Pour terminer cette description schematique de ce phenomene d'usure (un peu semblable a celui qui nous fait dire qu'on finit toujours par perdre tout au casino si on reste suffisamment longtemps) disons qu'a une chance sur 4 de descendre chaque annee, la probabilite d'etre en D2 augmente vite si on allonge l'horizon de temps. On n'avait a ce compte-la que 42% d'etre encore en TOP14 a la fin de cette annee compte tenu de notre classement d'il y a 3 ans. On peut estimer qu'on s'en tire bien.

    Mais a defaut d'un changement d'envergure dans le budget, l'exception ne durera pas, le numero "relegation" finira par sortir. Puisqu'on ne voit pas venir de dispositif financier (on est chez les pros!) pour nous repropulser hors de la zone rouge, la descente est presque certaine dans les annees qui viennent. Reste a esperer une manne financiere inattendue ou un miracle sportif.

    Pas pessimiste, mais realiste. Quant l'elite est a 14 en sortir est vite arrive. Alors relax.
     
    Dernière édition par un modérateur: 5 Février 2014
  2. ch'ti66

    ch'ti66 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 934
    Notations:
    +7 / 0 / -0
    J'ai surtout l'impression moi que les clubs qui montent en top 14 sont plus solides financièrement et sont suivis par les sponsors, les grandes villes avec avec un bassin économique plus favorable devraient sortir du lot exemple lille ( qui sera dans le top 14 d'ici quelques années) mon avis est de faire une sorte de province et reunir tous les moyens nécessaires dans les M.P pour pouvoir lutter face aux machines à euros .... ton point de vue est intéressant est constructif
     
  3. autoportrait66

    autoportrait66 USAPiste impliqué

    Messages:
    576
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Sacrée analyse qui prouve une chose : il est de plus en plus dur de se maintenir dans ce monde professionnel, surtout dans une ville, un département, ou la situation économique est très délicate.

    Mais je pense que l'USAP restera l'exception. Pourquoi ? parce que je suis très optimiste mais aussi parce que je vois du potentiel dans ce club, très mal exploité. Je m'explique : nous avons de bons jeunes, nous recrutons intelligemment et nous essayons de bâtir au fil du temps une équipe qui tienne la route. Recruter de jeunes joueurs, ou des revanchards, est une bonne chose. Maintenant, il nous manque l'essentiel : l'ADN de l'USAP c'est à dire du combat, de l'agressivité et du combat.

    Ce que je dis est paradoxal. Mais je pense que c'est une réalité. On est en plein paradoxe dans notre jeu. On est ambitieux, mais on ne se permet pas cette ambition puisqu'on oublie ce qui fait l'USAP. L'un ne va pas sans l'autre. Retrouvons ces valeurs, et nous serons encore là dans longtemps, sinon...je ne veux pas y penser.
     
  4. alex66

    alex66 Bannis

    Messages:
    141
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Tout ça pour nous dire des conneries plus grosse que toi . putain il y a des mecs qui devrait se soigner.
    Je te pleins mon pauvre ...:262944::262944::262944:
     
  5. jfm66

    jfm66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 465
    Notations:
    +31 / 0 / -0
    Ne rêvons pas sur l'avenir de l'USAP, la saison prochaine le LOU montera, ils auront des la première saison le même budget que l'USAP (voir plus)! Le seul salut qui nous reste est que Rivière foute du pognon pour faire venir des grands joueurs et qu'après des entreprises prennent le relais! Avec le recrutement que nous faisons pour la saison prochaine j'ai bien peur que la saison actuel soit le début de notre fin!

    Triste!
     
  6. braco66

    braco66 Bannis

    Messages:
    3 563
    Notations:
    +5 / 0 / -0
    sur beaucoup de posts ,j ai été d accord avec toi et j ai beaucoup voté pour toi mais là je ne suis pas d accord avec toi car on ne descendra pas.....on finira 10..11 ou 9 ......reprends toi
     
  7. doc66

    doc66 USAPiste balbutiant

    Messages:
    24
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    En résumé pour rester en top 14 il faut:
    de l oseille,
    des stars, (pour l oseille)
    un public toujours plus présent ( toujours l oseille...).
    Et dégager des trucs qui servent à rien et coûtent énormement !!!! (certains resto du centre ville par exemple)
     
  8. catalidefix

    catalidefix USAPiste impliqué

    Messages:
    952
    Notations:
    +28 / 0 / -0
    Il faut quand même avouer que le recrutement pour l'an prochain n'incite pas à l'optimisme et ne fait rêver personne.
    Tu veux attirer du monde avec Tichit, Cabello ou Patat? Dur quand même...
    Et tu auras du mal à attirer les sponsors et les médias.
     

Partager cette page