Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Interview de Pérez

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par webmaster, 27 Mai 2016.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
Tags:
  1. webmaster

    webmaster Le méchant "chef" de ce forum Membre du personnel MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    11 292
    Localité:
    Canohès
    Notations:
    +136 / 3 / -2

    Partager cette page

    D'habitude je ne pique pas les interview abonnés de l'indép, mais là c'est trop... Désolé d'avance pour eux s'ils nous lisent ;)

    Dégoûté de n’être conservé par le club après neuf ans de fidélité, le flanker Catalan, champion de France 2009, cible le président Rivière et l’entraîneur Gelez comme responsables des mauvais résultats cette saison.
    Pour quelles raisons, selon vous, l’USAP ne vous a pas gardé ?

    Ils ont évoqué des raisons financières mais c’est complètement faux. Ça fait un moment que les anciens ne rentrent plus dans leurs plans. Le problème, c’est qu’ils n’ont pas le courage de le dire ouvertement. Ils se cachent derrière des excuses.
    Avez-vous le sentiment de payer vos relations tendues avec le staff ?
    Peut-être. Mais tout ce que j’ai dit et fait, à ma manière, ça a toujours été pour être au service du club, jamais pour ma gueule. On l’entend ou pas, mais on a toujours fonctionné comme ça. On nous a transmis ça, il fallait faire comme ça, c’est tout.
    Est-ce votre niveau de jeu ou votre caractère qui a posé problème ?
    Il faudrait leur demander. J’ai 32 ans, je joue encore. Si j’avais eu 36 ans, d’accord, mais ce n’est pas le cas.
    Que reprochez-vous au président François Rivière et à l’entraîneur François Gelez, qui vous ont reçu jeudi ?
    Je n’ai pas l’habitude de dire ce qui se passe dans les réunions mais, depuis un an, ils ont été incapables de me solliciter pour discuter de prolongations de contrat ou pas. Ils n’ont pas eu le courage de quoi que ce soit. Après, au-delà de mon cas personnel, je leur ai expliqué la position du collectif, qui est un échec. L’an dernier, on a fait quelque chose d’incroyable avec Alain (Hyardet, l’ancien manager). On est parti de rien, avec des jeunes, des anciens, un nouveau staff et, malgré tout, Alain a su tirer le groupe et former un esprit collectif grâce à des valeurs, c’est le plus dur. Moi, je dis chapeau. Cette année, du jour au lendemain, il s’est passé des choses qui n’auraient jamais dû se passer. Ils ont divisé le vestiaire.
    A quand remonte la fracture ?
    Depuis que Greg (Patat, le coach des avants limogé en décembre) a été écarté et que François (Gelez) a repris l’équipe. Ils ont divisé le vestiaire et ont foutu le bordel. Ils ont réussi et ça été une des causes de la non-réussite concernant notre qualification.
    L’USAP traîne-t-elle la génération 2009 comme un boulet ?
    Je pense que oui. Ça a été dit. On est les derniers de cette génération avec David (Marty) et Guillaume (Vilacéca). Donc oui, c’est vrai. Trinh-Duc, Mas, Marty... Estimez-vous, comme eux, que le rugby a perdu ses valeurs ? Honnêtement, oui. Cependant, l’an dernier, on avait tous retrouvé ça et on se régalait. On n’était pas les meilleurs techniquement, mais on s’est accroché aux valeurs et à l’identité du club. Là, ils ont été incapables d’expliquer pourquoi ils avaient chamboulé tout ça. Résultat, il s’est passé ce qui s’est passé.
    Vous dîtes souvent : “A l’USAP, ce n’est pas comme ailleurs.” C’est-à-dire ?
    Quand ça va, les supporters te donnent tout, c’est extraordinaire et, quand ça ne va pas, ils sont prêts à te jeter. Nous, on a grandi avec ça, il faut l’accepter.
    Après neuf ans de professionnalisme au club, quelles images gardez-vous ?
    Mes meilleurs souvenirs datent de 2009-2010, toute cette génération avec le staff Brunel-Azéma-Goutta.
    Depuis que Goutta est parti (en 2013), rien n’est plus pareil à vos yeux. On se trompe ?
    C’est la faute du club qui n’a pas anticipé tous ces départs. Le mal ne date pas d’aujourd’hui. Depuis l’après-Brunel, c’est la dégringolade, on n’a jamais su remettre de l’ordre.
    Êtes-vous inquiet pour l’avenir du club ?
    Oui. Que ce soit dans les bureaux ou en bas... Tant qu’il n’y aura pas quelqu’un qui aura cette fibre et qui reviendra aux valeurs, ce sera dur. J’aurais aimé terminer en remettant le club à sa place, là où je l’ai trouvé. Avec ces personnes-là, ça va être très compliqué.
    Votre départ cristallise les passions des supporters...
    J’ai grandi ici, je suis arrivé à l’USAP à quinze ans, j’ai toujours tout donné et j’aurais tout donné pour ce club, même dans des circonstances difficiles. Ces derniers mois, il n’y avait pas d’échanges, mais j’ai tout donné pour l’USAP, qui mérite autre chose que cette place en Pro D2. Je veux remercier tous les supporters, tous ceux qui nous ont vus grandir. Quand le président m’a dit qu’il ne me gardait pas, j’ai vu défiler toute ma carrière en trente secondes, ça m’a fait bizarre. Puis je suis descendu au vestiaire, j’ai récupéré mon sac, quelques photos offertes par des enfants, et j’ai plié boutique.
    Et si on parlait d’avenir...
    Je ne sais pas. Même si je sentais que c’était négatif, j’avais toujours un petit espoir. Si rien ne se fait, je pense que je raccrocherai.
     
  2. matemale

    matemale USAPiste impliqué

    Messages:
    1 442
    Notations:
    +535 / 2 / -2
    Super merci [MENTION=1]webmaster[/MENTION] !

    Comme dirait Marco, putain encore 2 ans à tenir......

    Respect Pedro.
     
  3. le capcinois

    le capcinois USAPiste impliqué

    Messages:
    1 886
    Notations:
    +91 / 0 / -0
    Je viens de lire cet interview je comprends l'amertume de Perez.
    Sur son niveau sportif actuel même s'il n' a jamais triché le guerrier n'est plus ce qu'il était donc vu le nbr de 3iem ligne il y avait un ou des choix à faire. Par contre pas recruter la ou il y a manque c'est inadmissible ou alors financièrement Riviere ne pèse pas ce qu'il prétend.
    Maintenant lorsqu'il parle du président et de F Gelez qui ont été incapable de lui parler en face tout au long de la saison je suis à ses cotés et je trouve que les deux sont des petits.
    Les petits feront de l'usap un petit club c'est ce qui nous attend. Petit tu es petit tu restes.
     
  4. pépito

    pépito USAPiste impliqué MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    584
    Localité:
    saint esteve
    Notations:
    +63 / 0 / -0
    il parle bien de valeurs disparues.....mais le rugby d'aujourd'hui , ne prends plus ce parametre en compte .....
    si tu veux une équipe compétitive , il faut prendre ceux que tu penses etre les meilleurs..sinon , tu n'existes pas !

    le seul reproche à faire au staff vient de la forme ....j'aurais aimé une fin plus " rugby " pour pédro , romain et consort....
     
  5. Catamaran

    Catamaran Membre Premium MEMBRE PREMIUM

    Messages:
    4 147
    Notations:
    +236 / 1 / -1
    Il n'a pas tout dit; allez David et Nicolas, défoulez-vous ! :bravo:
     
  6. clement6628

    clement6628 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 961
    Notations:
    +874 / 0 / -1
    Ce qui est triste, ce n'est pas tant le dénouement, mais c'est la façon de faire. Que les vieux ne soient pas prolongés, on peut le comprendre ou du moins en discuter. Mais cette façon de les pousser dehors... C'est juste minable et dégueulasse !!
     
  7. USAP31

    USAP31 USAPiste balbutiant

    Messages:
    15
    Notations:
    +2 / 0 / -0
    Après il dit que la fracture est venue suite à l'éviction de Patat, mais si Patat a été viré c'est le comportement des joueurs sur le terrain -dont lui qui est censé montrer l'exemple - qui en est responsable!
     
  8. vidalou

    vidalou USAPiste bavard

    Messages:
    300
    Notations:
    +46 / 0 / -0
    si ont le prolonge il continue avec gelez et le president qu il accuse d avoir deviser le vestiaire bonjour l ambiance.

    donc ont le prolonge pas ils sont pourris mais si ont le prolonge il continue sans rien dire bizare
     

Partager cette page