Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Hommage usapiste !

Discussion dans 'Forum TOP14' créé par pif, 10 Novembre 2013.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. pif

    pif Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 901
    Notations:
    +144 / 1 / -2

    Partager cette page

    [​IMG]



    11 Novembre oblige , une pensée pour ces usapistes tombés durant la premiére guerre mondiale alors que quelques mois avant , ils avaient eu l`honneur d`étre sacrés champion de france .
    Parmi ces victime la star de l`époque Aimé Giral , définitivement rentré dans la légende du club depuis que le stade porte son nom !
     
  2. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 257
    Localité:
    x
    Notations:
    +886 / 2 / -1
    Triste souvenirs , comme ils disaient déjà après : plus jamais ça , hélas l'histoire en a décidé plusieurs fois autrement .
    Une pensée pour tous ces hommes qui ont donné leurs vie pour notre liberté .
     
  3. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 257
    Localité:
    x
    Notations:
    +886 / 2 / -1
    Il y a quelque temps j'avais posté pour Aimé et les autres ces quelques lignes .

    A Aimé et aux autres .



    Au sud , naissait le rugby ,
    Aimé , jouait au collège d'ici .
    Et si , blanc , son maillot brillait ,
    Au loin , les canons tonnaient .

    Ces jeunes ont tant donné , dans de dures batailles ,
    Certains en oubliaient leurs cartables .
    Nos pères se drapaient , dans un maillot tout bleu ,
    Couleur de leurs linceuls gris bleu .
    Retenez les leçons , vous peuples d'ici bas ,
    Non, non plus jamais ça .
    Ils partirent heureux pour sauver le pays ,
    Beaucoup y laissèrent leurs vies .

    Au sud , naissait le rugby ,
    Aimé , jouait au collège d'ici .
    Et si , blanc , son maillot brillait ,
    Au loin , les canons tonnaient .


    Et c'était leur enfance , elle fut bien malheureuse ,
    Leur horizon , la guerre seule .
    Ils avaient la tranchée , à défauts de pelouse ,
    Ils ne joueront plus dans la cour .

    Fournier , Schuller , Giral , vous étiez nos enfants ,
    Vos mères versèrent des larmes de sang .
    Gravas , Nauté , Lyda , morts pour votre pays ,
    Grâce à vous nous sommes ici .

    Au sud , naissait le rugby ,
    Aimé , jouait au collège d'ici .
    Et si , blanc , son maillot brillait ,
    Au loin , les canons tonnaient .

    Il y a dans notre cœur , les jours de tristesse ,
    Un souvenir tendre et amer .
    Et chacun d'entre nous , se rappelle quelque chose ,
    De la tragédie de ces gosses .
    On parlent de quatorze , de cette guerre et tout ,
    Des ces jeunes morts dans des trous .
    Ils aimaient leur pays , comme on aime un pays ,
    C'est grâce à eux que nous sommes ici .

    Au sud , naissait le rugby ,
    Aimé , jouait au collège d'ici .
    Et si , blanc , son maillot brillait ,
    Au loin , les canons tonnaient .


    Cent ans plus tard , coïncidence étrange ,
    Un gallois te ressemble .
    Il porte ce maillot , ce même numéro ,
    Que tu portais si haut .
    Puisse-t-il te connaitre , à travers nos mémoires ,
    Il fait aussi parti de nos enfants .
    S'incrira-t-il comme toi , dans notre belle l'histoire ,
    Sans avoir à donner son sang ?


    Au sud , naissait le rugby ,
    Aimé , jouait au collège d'ici .
    Et si , blanc , son maillot brillait ,
    Au loin , les canons tonnaient .

    20/09/2013
     
  4. fabrice

    fabrice Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 972
    Notations:
    +35 / 0 / -0
    :bravo: à toi Carto...

    Et c'est vrai que la ressemblance entre A. GIRAL et J. HOOK est impressionnante...
    S'il a peu de "chance" de connaitre un aussi funeste destin, espérons par contre que son
    nom s'inscrive aussi fortement dans l'histoire de l'USAP, le joueur et l'homme le méritent...
     

Partager cette page