Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Heu dit"salpas"

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par mikesierra, 1 Avril 2015.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. mikesierra

    mikesierra USAPiste impliqué

    Messages:
    678
    Localité:
    mas de la porta ferrada
    Notations:
    +26 / 0 / -0

    Partager cette page

    AVE CATALANUS CIVIS
    Poue tous ceux que cela ne dit aujoudhui rien , une tradition perdue dans nos campagne depuis que les derniers curés ont deserté.
    El salpàs était une tradition chretienne qui consistait en une visite annuelle que realisait le curé(el rector) durant les fetes pascales par toutes les maisons d'une paroisse eclesiastique , en particulier dans les mas,pour les benir avec de l'eau et du sel.
    Une coutume qui nous vient de la tradition juive n en souvenir de la peinture avec du sang que faisaient les hebreux à leurs portes pour se liberer des plaies d'EGYPTE.Adoptée des rites chrétiens , elle consistait à benir un recipient avec de l'eau et un plat avec une bougie droite au milieu du sel. Alors on melageait l'eau le sel et on aspergeait à l'aide de l'enfant de cœur et du bedeau,le sel. Assis , prenant le premier soleil printanier sur le pas de la porte du mas (sur le pedris) Je pensais à cette pierre usée et rongée pas le sel par tant de siecles de SALPAS. Je me souviens encore de ce curé qui passait pendant le temps pascal, ou els avis lui donnaient des œufs , et du pain !!! petri au four du mas.
    Voir la pièce jointe 10265
     
    Dernière édition par un modérateur: 1 Avril 2015
  2. Maury

    Maury Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    5 044
    Notations:
    +274 / 0 / -0
    ah c'est bien et cette histoire du curé a qui l'on apporte des oeufs est une variante du goig dels ous pérennisée en Vallespir et en Cerdagne
    par les "caramelles" auxquelles j'ai un temps participé
     

Partager cette page