Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Et yann dejeu oublie?

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par mikesierra, 25 Janvier 2013.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. mikesierra

    mikesierra USAPiste impliqué

    Messages:
    678
    Localité:
    mas de la porta ferrada
    Notations:
    +26 / 0 / -0

    Partager cette page

    AVE CATALANUS CIVIS

    pAR LES MEDIAS et les politiques :?:?:? vous ne savez peut etre pas qui il est messieurs, et bien c'est cet homme mort massacré qui c'est comporté en heros pour sauver la vie de ses employés lors de la prise d'otage du complexe algerien de gaz!!! il à debarqué dans le plus strict anonyma alors que l'on faisait un BATAGE MEDIATIQUE avec florence CASSEZ!!!cet homme un ancien des forces speciales(encore un qui est mort avec courage) originaire d'ANGLET. Lui aussi ne l'oublions pas.
     
  2. DOSAN

    DOSAN Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    8 076
    Notations:
    +76 / 0 / -0
    Otage basque tué en Algérie : le comportement héroïque de Yann Desjeux !

    L'ancien militaire angloy, spécialiste de la protection rapprochée, a jusqu'au bout tenté de rassurer et d'épargner les otages étrangers retenus à ses côtés durant l'assaut d'In Amenas.

    Les quelques personnes qui connaissent les circonstances exactes de la mort de Yann Desjeux, vendredi, lors de la prise d'otages à In Amenas en Algérie, n'osent pas les divulguer. L'épreuve qui attend la famille à l'issue du rapatriement du corps en France sera suffisamment pénible pour ne pas en rajouter.

    Mais des témoignages adouciront peut-être la peine des proches. Ils confirment que Yann Desjeux, alias Dany, n'a pas perdu le sang-froid et les techniques acquises, des années durant, dans les forces spéciales françaises. « Il s'est comporté durant la prise d'otages en véritable héros », raconte le général Étienne Leclère, président de l'association des anciens du 1er RPIMa. Le militaire s'appuie sur le récit fait par l'otage irlandais auquel Yann Desjeux était enchaîné. « Il a dit qu'il avait continué, au péril de sa vie, à rassurer les otages et à détourner d'eux l'agressivité des ravisseurs. »

    Un soldat d'élite

    Celui qui fut son supérieur dans l'armée raconte que Yann Desjeux avait, comme d'autres otages, une ceinture d'explosifs sur lui. « Il aurait apparemment réussi à désamorcer le détonateur de la charge explosive. Ce sont des gestes que seul un professionnel comme lui pouvait faire. Un otage britannique libéré a qualifié d'"héroïques" l'attitude et le comportement de Dany, et ne doute pas que de nombreux otages lui doivent la vie. »

    À 52 ans, Yann Desjeux était depuis quelques mois à la tête du restaurant La Mouche qui louche, près de la Chambre-d'Amour, à Anglet (64). Il n'avait rien perdu des qualités cultivées, vingt ans durant, au 1er RPIMa. Soldat d'élite, il a notamment participé à la guerre du Golfe, où il était chargé de la sécurité des principaux chefs français de l'opération. Le général Leclère se souvient qu'à l'issue d'une délicate évacuation de ressortissants, en Afrique, il avait été personnellement décoré par l'ambassadeur de France. « Autre mission d'importance, en Bosnie-Herzégovine, où il était chargé d'assurer la sécurité d'importantes autorités civiles. »

    Yann Desjeux a mis son expérience au service du site gazier d'In Amenas après avoir été recruté par la société britannique Red Med. Divorcé, père de deux enfants installés à Saint-Vincent-de-Tyrosse, il vivait dans une résidence du quartier Marracq à Bayonne.

    « L'armée, c'est toute sa vie »

    Sa sœur, Marie-Claude Desjeux, est domiciliée, comme une partie de sa famille, à Paris. Elle a relaté au « Journal du dimanche » ce qu'elle savait de son séjour en Algérie, commencé il y a un mois environ. « Il était responsable de la logistique et de la protection du personnel de toute l'unité de vie. Je ne peux pas en dire plus sur son travail, car, même si nous étions très proches, Yann était très discret sur sa vie. » Yann Desjeux est décrit par ceux qui le connaissent comme un homme d'action au calme déconcertant. Sa sœur assure que « l'armée, les forces spéciales, cela a été toute sa vie ».

    Plusieurs cérémonies sont prévues à Paris et à Bayonne avant l'inhumation de Yann Desjeux au Pays basque, mais aucune date n'est encore fixée. La Ville d'Anglet lui a rendu hommage en mettant les drapeaux en berne et en faisant observer une minute de silence avant les événements sportifs du week-end.

    Pour Sud-Ouest : Véronique Fourcade
     
  3. mikesierra

    mikesierra USAPiste impliqué

    Messages:
    678
    Localité:
    mas de la porta ferrada
    Notations:
    +26 / 0 / -0
    Ave catalanus civis

    merci
    ils sont de ces hommes qui regardent le ciel sans rougir et la terre sans palir
     
  4. DOSAN

    DOSAN Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    8 076
    Notations:
    +76 / 0 / -0
    Il est bien triste de constater le manque de considération et de soutien de la population française pour ses soldats.
    Tout n'est pas tout rose au USA mais au moins on ne peut pas leur enlever leur patriotisme et leur soutien sans faille pour les "boys".
     
  5. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 233
    Localité:
    x
    Notations:
    +868 / 2 / -1
    Paix à son âme , à cet homme courageux et semble -t-il un peu ignoré .
     
  6. latulipe13

    latulipe13 Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    9 683
    Notations:
    +503 / 2 / -2
    Merci tout simplement.:(
     
  7. Océan

    Océan Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    7 852
    Notations:
    +551 / 2 / -1
    Les vétérans du vietnam ne seront probablement pas tous d'accord avec toi, t'as qu'à demander à Rambo...
     
  8. DOSAN

    DOSAN Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    8 076
    Notations:
    +76 / 0 / -0
    A Bayonne, affluence pour les obsèques de Yann Desjeux, ex-otage en Algérie !
    Publiée le 31/01/2013 dans la rubrique : Le coin des chroniques.

    Quelque 400 personnes ont assisté jeudi matin aux obsèques de Yann Desjeux, ex-parachutiste de 53 ans tué lors de la prise d'otages sur un site gazier en Algérie, dont de nombreux compagnons d'armes. Le cercueil recouvert d'un drapeau bleu-blanc-rouge a été accueilli en haut des marches de la petite église Saint-André, dans le vieux Bayonne, par une haie d'honneur d'anciens du 1er Régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMa) tenant des drapeaux où l'on pouvait lire «anciens combattants».

    Sa famille, dont ses deux fils portant des foulards bleu et blanc aux couleurs du club de rugby de l'Aviron Bayonnais , l'attendait aussi dans l'église bondée, en présence notamment du préfet des Pyrénées-Atlantiques Lionel Beffre, du maire de Bayonne, Jean Grenet, et du maire d'Anglet, Jean Espilondo. Des personnes, venues de toute la France ainsi que du Sultanat d'Oman et de Tunisie, où il avait effectué des missions, avaient fait le déplacement pour lui rendre un dernier hommage.

    «Il habitait le quartier de Saint-André. C'est ici qu'il venait le dimanche à la messe», a souligné dans son homélie l'aumônier Philippe Vanneste. «Yann a frôlé la mort (...) tout jeune, en tant que parachutiste (...) il côtoyait la mort au quotidien, il avait demandé à Dieu dans sa prière la force, le courage et la foi», a ajouté l'ancien aumônier du 6e RPIMa. La mort l'a finalement «enlevé brusquement lors d'une prise d'otages loin du Pays basque qu'il aimait tant», a-t-il encore dit.

    Deux compagnons d'armes ont ensuite pris la parole dont Pascal Rossigni, un ancien du 1er RPIMa et membre de l'association fédérant les anciens parachutistes «qui ose gagne». «Yann Desjeux était tout en nuances, avec de l'audace, toujours de l'audace», a-t-il dit avant de conclure par un «adio Dany». L'assistance a applaudi à la sortie du cercueil.

    Lors d'un point presse organisé à l'issue de la cérémonie, Pascal Rossini, qui a dit ne rien savoir des circonstances de la mort de l'ex-otage, a salué une nouvelle fois «un être exceptionnel» et une «cérémonie à sa mesure».

    Né à Dakar en 1960, il avait intégré l'armée en 1979, effectuant son service militaire au 6e RPIMa de Mont-de-Marsan. En 1980, Yann Desjeux intègre le 1er RPIMa de Bayonne, en tant qu'engagé volontaire. Il y servira jusqu'en 1997. Selon ses proches, il a effectué de nombreuses missions opérationnelles, notamment dans le Golfe, en 1991, ou encore en Bosnie. De retour dans la vie civile, il avait récemment ouvert, avec un associé, un restaurant non loin de la plage, à Anglet.

    Selon une porte-parole de la famille qui n'a pas souhaité être identifiée, il était au moment de sa mort «coordinateur de la logistique» du site gazier In Amenas au Sahara et servait à ce titre de relais entre les services civils et militaires de la région.

    AFP
     

Partager cette page