Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

...Et le coupable est...?

Discussion dans 'Forum TOP14' créé par Delpoux dans la tete, 17 Février 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
Tags:
  1. Delpoux dans la tete

    Delpoux dans la tete USAPiste bavard

    Messages:
    217
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Partager cette page

    Quand la situation est difficile il est tentant de vouloir un coupable. C'est humain. Parait que c'est meme une caracteristique de l'humanite: charger un bouc-emissaire des vicissitudes de l'existence.

    A la notion de coupable ill faut substituer celle de diagnostic. Rechercher les causes des problemes. Pas les causes immediatement visibles (sinon on dit que la raison est que les adversaires marquent plus de points que nous, et on a fini). Apres le diagnostic on retombe forcement sur des appreciations concernant les personnes, mais c'est un peu plus rationnel, on s'eloigne un peu du simple lynchage.

    D'apres les analyses que je lis ici, on peut regrouper les causes rugbystiques autour de 4 themes que je vais commenter rapidement:

    -combativite: oui, mais ecartons l'idee que c'est parce que les types ne sont pas catalans. Le FCG et le CAB n'est pas combatif parce qu'ils sont grenoblois ou brivistes. Il y a une autre cause

    -systeme de jeu: plus difficile a cerner car beaucoup d'autres facteurs independants du systeme viennent interferer (cf ci-dessous) et il semble que les ambitions aient ete revues en baisse. Mais de mon point de vue les lancements de jeu du debut de l'ere Delpoux etaient a la fois ambitieux et tres previsibles et l'USAP a vite ete assez facile a contrer. Il y a des carences incontestables en melee, sur les ballons portes, et le soutient est regulierement en retard sur les rucks. Bref ce qui etait les forces d'avant sont devenues des faiblesses, preuve a mon avis d'un changement d'etat d'esprit a marche forcee. Derriere: on critique beaucoup le jeu d'avant mais franchement le jeu des arrieres est faible en defense comme en attaque.


    -effectif: on a le budget qu'on a, pas sur que ce soit le 11e en ce qui concerne la masse salariale (qui a l'info?). Je fais une revue rapide ligne par ligne en ne citant que ceux qui me paraissent (completement subjectivement bien sur) visiblement sous la moyenne du Top14 (-) ou au-dessus de la moyenne (+) (et en respectant tous les joueurs: tout le monde ne peut pas etre au-dessus de la moyenne, par definition meme de celle-ci). Quand je dis "moyenne" je vise les equipes-types, pas la globalite des effectifs. Un joueur peut etre tres correct dans l'ensemble de l'effectif Top14 mais etre sous la moyenne des titulaires habituels pour son poste. Par ailleurs on juge ici les prestations en club...

    premiere ligne: Guirado + mais perturbe, Jgenti + (melee seulement) tous les autres moyens ou -
    deuxieme ligne: Tao +, Vahamina + mais fumiste et parti, Charteris moyen (seulement!)
    troisieme ligne: Narraway -, Purl -, Guiry + si on veut mais absent, Strokosh + si on veut mais registre limite. Leo surnage dernierement par son temperament mais c'est surtout en comparaison avec les autres
    melee: bof. Passons. Ecochard est un "espoir".
    ouverture:Lopez + mais blesse, Allan en devenir seulement, futur +
    centres: je crois que potentiellement Benvenuti pourrait etre un + mais il ne joue jamais au centre, Votu -, Mafi -(n'avance plus) les autres moyens pour etre gentil
    ailes:Guitoune + mais blesse, les autres RAS ou plutot -.
    arrieres: Hook +

    L'observation fait apparaitre qu'il y avait du potentiel en 2e ligne mais Tao a mis un peu de tremps a s'affirmer et pendant ce temps ses deux collegues ont baisse. Pour le reste, meme si l'affectif nous gene pour le reconnaitre c'est pas etincelant dans le contexte top14, avec un manque de puissance de perforation en 3e ligne (Strockosh est puissant mais c'est une bourrique) une carence en 1e ligne. Derriere une fois Lopez et Guitoune out on est demuni. Votu et mejkevu ont des moyens physiques mais manifestement on n' pas les moyens de les mettre en situtation et ils manquent de technique individuelle.
    Le niveau moyen de l'effectif a nettement baisse depuis 2-3 ans et pas mal de recrutements recents me paraissent etre des echecs ou demi-echecs

    -ambiance: on en parle ici sans qu'on la connaisse. Comme toujours on parle de clans, d'anticatalans et procatalans, etc...cela etant quand on voit les matches on n'est assailli par une impression forte de solidarite et de sacrifice collectif. Manifestement des que ca prend l'eau ca coule, personne ne regroupe les energies et ne se comporte en leader. Il n'y a clairement pas de capitaine sur le terrain (Guirado pas fait pour ca).
    Une note particuliere: je suis triste de voir certains joueurs etrangers de l'USAP rigoler et plaisanter avec des adversaires du meme horizon qu'eux sur la pelouse juste apres une nouvelle defaite. Ca montre une capacite a relativiser la defaite incompatible avec le niveau d'engagement requis (la 3e mi-temps c'est different, mais c'est apres la douche). Clairement ils font leur job et ca ne va pas plus loin.

    Resume du diagnostic sur le sportif: groupe faiblard de toute maniere avec carences criantes+pas de leaders qui emergent+absence de collectif (rebellions individuelles seulement)

    Cote dirigeants/staff on voit quoi?

    Le president: je ne pourrai pas faire assez de critiques sur sa maniere de faire, meme si ses intentions sont bonnes. Il est a cote de la plaque et ne fait qu'aggraver la situation a chaque fois qu'il intervient. Il confond un club de rugby et une PME. Il devrait se taire et travailler dans l'ombre sur les rouages subtils qui font le succes ou l'echec et ne s'occuper que du long terme. Mais je l'ai souvent dit...je passe. A posteriori on se dit aussi que sa decision de reconduire Delpoux a fait passer un message mal ressenti par le groupe, du style "il n'y aura donc pas de remede aux problemes que nous vivons". A l'epoque on ne savait pas qu'il y avait tant de problemes. Lui aurait du le savoir

    Le manager "general": on ne sait pas bien quelle est sa fonction et cela a toujours ete flou. Quelle qu'elle soit les resultats ne sont pas la, et on a du mal a situer une fonction entre un coach a priori en charge du terrain et un president qui veut exister. A ce stade de la reflexion je me demande si sa fonction-pas l'homme-n'est pas un facteur de perturbation plus qu'autre chose. Ou bien il est une sorte de sous-president "qui connait le rugby" et Riviere se limite a l'institutionnel ou bien il est "executif" et devrait avoir les renes du sportif. La il me semble que c'est le bordel.

    Arlettaz: bizarrement il n'est jamais critique, peut-etre parce que c'est un ancien joueur du club + on ne le voit jamais. Il est vrai qu'il est subordonne a Delpoux. Mais sur le terrain on voit rien de probant

    Delpoux: en tant que coach c'est lui qui doit tirer les ficelles de l'equipe. De l'exterieur on ne sait pas dans quelles conditions il travaille: a-t'il eu les mains libres? En tout cas un entraineur ce n'est pas uniquement quelqu'un qui fait des schemas au tableau noir. Il faut creer une aventure collective, ce qui signifie faire emerger des personnalites fortes, trouver une mayonnaise a faire monter, deux-trois idees simples a travailler ensemble et qui servent de liant a partir de quoi on peut batir plus complexe. Et ca c'est valable partout ou il y a une entreprise collective, c'est universel. On ne voit pas ca sur le terrain. c'est certain. Charrue avant les boeufs, c'est le cas de le dire.

    Quand une dynamique mauvaise s'installe ce n'est pas le "chef" (ici Delpoux) qui peut y remedier car meme independemment de sa responsabilite initiale il fait partie du "vieux" probleme, or on ne sort de la dynamique negative qu'avec du neuf. Le neuf peut venir de l'interieur (2-3 joueurs leaders qui ressoudent l'ensemble et soulagent le coach de la pression) mais cela n'arrive pas. A qui la faute? Pas de personnalites suffisantes dans l'effectif, ceux qui pourraient ne se sentent pas assez concernes, ou Delpoux etouffe les velleites? Peux pas savoir.
    Le neuf peut venir de l'exterieur mais a cet egard les "mesures" qui ont filtre a l'issue du match contre le Racing sont catastrophiques: des quarts de mesures qui ne changent rien et qui doivent faire tomber les bras des joueurs.

    Resume sur le dispositif dirigeant (modestement de ma fenetre non informee): une organisation de depart baroque et floue, un president qui panique et rajoute au stress, un coach qui a trouve un groupe heterogene, dont l'heterogeneite a ete augmentee par certains recrutements et certains departs, et qui n'a pas eu le souci de structurer ce groupe pour qu'il devienne un collectif. Sa methode peut marcher dans un autre contexte, mais elle n'a pas marche ici.

    trop tard pour virer qui que ce soit et non, il n'y a pas de coupable. Il n'y a que des responsabilites et franchement, de l'exterieur, pas facile de les attribuer souverainement. Cela dit on retombe toujours sur le meme point: quand ca ne va pas, faut changer quelque chose. Ou quelqu'un. En esperant pouvoir reconstruire a partir du desequilibre ainsi provoque. La cible la plus evidente c'est le coach, mais c'est toujours la logique du bouc-emissaire apres tout. Il faut sacrifier une vierge pour montrer qu'on veut changer le sort.

    Mais Delpoux n'est pas LE probleme. Le probleme essentiel est peut-etre l'extreme difficulte qu'il y a eu a l'USAP a travailler dans la continuite. Il n'y a plus aucun style, aucune logique, l'effectif est de bric et de broc, les bases se perdent quand les joueurs s'en vont et quand eds problems (inevitables) arrivent il n'y a pas autour une capacite a les traiter dans la serenite. Un probleme de continuite dont les racines vont au-dela du rugby et rejoignent l'entourage du club: sociologique, politique, institutionnel. Mais la c'est un tout autre niveau d'analyse qui n'a je crois jamais ete aborde.
     
    Dernière édition par un modérateur: 17 Février 2014
  2. Hcupisant

    Hcupisant Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 129
    Notations:
    +81 / 0 / -0
    J'ai tout lu, c'est intéressant, je retiens plus particulièrement ce passage en ajoutant ce qu'a déjà souligné [MENTION=455]koenig[/MENTION] à plusieurs reprises : cela fait au moins 3 saisons que nous perdons (ou que nous savons que nous allons perdre, et ce de + en + tôt dans l'année) des joueurs majeurs en fin d'exercice, dont 2 internationaux (au niveau ou pas).

    Nous avons basculé dans le camp des "chassés" pour ce qui concerne nos meilleurs joueurs. Nous pouvons également "chasser" chez les autres présumés moins argentés, mais sans garantie de succès.

    Impossible pour l'équipe (donc, en premier lieu, les joueurs) de travailler dans la continuité dans ce contexte. 2 changements de président depuis 2012, 3 changements de staff depuis 2011, le capitaine qui s'en va chez le voisin, le capitaine d'après qui prend le bateau (il s'est repris depuis 2 matchs au moins, mais ne sera plus là l'an prochain), le capitaine d'entre les deux qui se blesse toute la saison, le numéro 10 le plus doué au pied par-dessus/pied rasant qui se blesse pour 6 mois, le meilleur marqueur out pour 5 mois, etc, etc.

    Ce qui ne veut pas dire, évidemment, que la 11ème place est satisfaisante.
     
  3. madmax

    madmax USAPiste impliqué

    Messages:
    937
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Mal à la tête... J'ai pas tout compris du premier coup, ila fallu que je relise. Pas que c'est mal écrit, mais parce qu'il y a beaucoup d'infos dedans.
    Dans le contenu, je suis globalement d'accord avec beaucoup de choses.
    Cependant, deux choses :
    Arlettaz jamais critiqué, c'est vrai, mais c'est l'entraîneur des arrières, et heureusement qu'on les a parce que c'est devant que ça pêche depuis un bon moment, pas derrière, accessoirement qui nous ont sauvé la baraque à plusieurs reprises. Sa compétence n'est donc pas à mettre en doute en premier lieu.
    L'effectif de bric et de broc, par hasard ce ne serait pas Delpoux soi-même qui l'aurait fait venir? Ca en fait donc le problème puisque responsable (même si ce n'est pas l'unique responsable).
     
  4. le capcinois

    le capcinois USAPiste impliqué

    Messages:
    1 872
    Notations:
    +84 / 0 / -0
    OUI tout ce tient USAP DANS LA TETE
    Coupable qui personne Responsable qui tout le monde
    Problème c'est défaite sur défaite
    Alors on fait quoi
    Rien et c'est chaud à commence par samedi
    On désigne un coupable on change de tête on insuffle une dynamique Mais rien ne dit que sa marche.
    A ce jour et cette heure RIEN n'a bougé donc on est dans le brouillard car qui peut certifier que l'usap gagnera Brive personne
    Si nous perdons on est à 80 % en PROD2
    Si nous gagnons rien n'est sur mais nous sommes à 60 % en top 14
    Messieurs ce match c'est pas un match c'est une guerre
     
  5. Marco

    Marco Bannis

    Messages:
    3 909
    Notations:
    +2 / 0 / -0
    ça s'appelle : parler pour ne rien dire hahahahahaha.
    C'est dans l'air du temps et pendant ce temps les riches sont de plus en plus riche , les pauvres sont de plus en plus pauvre et de plus en plus nombreux
    Aujourd'hui , le pourquoi du comment , on s'en tape . Une seule compte : samedi à 20h il nous faut une victoire quelque soit la manière ..
    Samedi , à 20 h , il y en a qui diront : j'étais là et d'autres...on s'en fout des autres
     
  6. icalana

    icalana USAPiste impliqué

    Messages:
    1 779
    Notations:
    +4 / 0 / -0

    heureusement qu'on a les arrières tu dis ??? à part des exploits personnels de GUITOUNE, beaucoup d'essais en première mains , l'attaque de l'usap est mauvaise aucune construction , rien le néant !!!
     
  7. babau66

    babau66 USAPiste impliqué

    Messages:
    783
    Notations:
    +7 / 0 / -0
    c'est ce que j'ai dit ailleurs à propos d'Arlettaz ... attaque/défense : ce que je vois depuis plusieurs match c'est une attaque "prévisible" et contrée et une défense "en portes de saloon" ... Qui est responsable de ces deux secteurs ? les trois entraineurs je suppose ... c'est ce qui me fait craindre pour la suite ... car je ne vois pas la mise en place d'un plan B rassurant pour les joueurs, c'est toujours un jeu exposé au contre et sur ce sujet on a été bien servi cette saison
     

Partager cette page