Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Discrimination à la brasserie 1902 de lusap

Discussion dans 'USAP : Saison 2012 - 2013' créé par pinardier, 17 Août 2012.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
Tags:
  1. pinardier

    pinardier USAPiste bavard

    Messages:
    236
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Partager cette page

    :231183:mon pseudo me conduit à faire ce coup de gueule sur un article de l'indépendant dans lequel la brasserie 1902 enlevait de sa carte un rosé de provence sous prétexte de soutient aux producteurs locaux.
    Mettre en avant les producteurs locaux oui et re oui.
    se refermer uniquement sur soi-même et oublier les autres non!! c'est une attitude raciste et dangeureuse
    si on va au bout de ce raisonnement , l'usap doit refuser les subventions et partenaires extérieurs au département ainsi bien sûr que tous les joueurs non formés et non nés dans le département.
    Tout le monde est à même de comprendre la stupidité d'un tel raisonnement.
    CERTAINS viticulteurs du département connaissent des difficultés car ils ont pour habitude de se refermer sur eux-même.
    Restons ouverts au monde qui nous entourent et sachons accueillir tous ceux qui voudront soutenir l'usap dans le respect des valeurs de tradition, de respect des autres , le respect de l'identité catalane (on ne renie pas son ADN).
    :X:6775:
    ALLEZ L'USAP!!!
     
  2. L'instit

    L'instit USAPiste bavard

    Messages:
    191
    Notations:
    +173 / 0 / -0
    Ah bon? Les Provençaux ne sont pas de la même race que toi et moi?
     


  3. latulipe13

    latulipe13 Titan du forum

    Messages:
    12 716
    Notations:
    +1 959 / 25 / -12
    il faut se réveiller!!mrgreen
    haha
     
  4. Cata'tonique

    Cata'tonique Titan du forum

    Messages:
    12 629
    Notations:
    +3 161 / 30 / -6
    Sectaire serait peut être plus approprié mais on comprend le sens du propos. Auquel j'adhère.
     


  5. L'instit

    L'instit USAPiste bavard

    Messages:
    191
    Notations:
    +173 / 0 / -0
    Sectaire, à la rigueur. mais raciste, ça veut quand même dire autre chose ! Attention aux termes employés !
     
  6. doc27

    doc27 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 121
    Notations:
    +1 827 / 15 / -2
    Ils ont dejà eu cette attitude descriminatoire vis à vis de la qualité de la bière !
     
  7. tots

    tots USAPiste impliqué

    Messages:
    622
    Notations:
    +189 / 3 / -0


    Si comme tu le dis on peut mettre en -avant les producteurs locaux oui et re oui...encore faudrait il les mettre sur la carte des vins.....on peut trés bien mettre un rosé de St Trop ou de Bandol c'est trés bien ,mais on peut aussi mettre un rosé de chez nous ....un Collioure ,Laporte ,Rasiguére....et à la Brasserie de l'Usap y en avait aucun sur la carte....Capito?:391581:Faudrait pas boycotter nos produits non plus!
    Et parler de racisme à cette occasion me parait complétement déplacé !!!
     
    Dernière édition par un modérateur: 17 Août 2012
  8. Gef

    Gef Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 063
    Notations:
    +906 / 15 / -10
    C'est la précision qui manquait. La question est pourquoi? Peut-être que certains font mieux leur boulot que d'autres pour placer leurs produits dans les brasseries. Mais il me semble que les propos du directeur du CIVR n'allaient pas dans le sens d'un partage de la carte des vins. Ce monsieur était outré que la brasserie ose proposer autre chose que des vins du département. Si c'est un élément aussi important pour lui, comment se fait-il qu'il l'ait découvert en lisant la carte des vins? Le CIVR n'aurait-il pas pu ou du intervenir en amont pour encourager un partenariat brasserie-producteurs locaux? Devant ce constat, plutôt que de jouer les vierges effarouchées, Sanson devrait remettre en question l'efficacité de son action. Parfois, on s'évertue à vendre son vin à l'autre bout du monde et on est pas foutu de s'assurer qu'il est dans les rayons de l'épicerie du coin.
    Après c'était j'en conviens une erreur de la part de la brasserie de n'avoir aucun rosé du terroir, mais la faute a été réparée. Pas sûr que du côté du CIVR on saura en tirer les bonnes conclusions.
     
  9. jeancat

    jeancat USAPiste impliqué

    Messages:
    838
    Notations:
    +669 / 8 / -1
    Et il faut souligner qu'une telle discriminination est de mise, à grande échelle, dans les boutiques de l'USAP. Impossible d'y trouver un maillot de Clermont ou du Stade Français. Qui opurtant ont des commerciaux compétants et des produits de bonne qualité.

    RéagissontLoLLoLLoLLoLLoL
     
  10. Gef

    Gef Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 063
    Notations:
    +906 / 15 / -10
    Enfin, ne réagit pas trop vite quand même. Le coeur de métier de l'USAP est le rugby, et l'ASM et le SF sont des concurrents, l'argument ne tient pas :cool:. Chacun son métier, Les ânes seront bien gardés anecat
     
    Dernière édition par un modérateur: 18 Août 2012
  11. Almogavare66

    Almogavare66 USAPiste balbutiant

    Messages:
    8
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    De l'avis d'un vigneron de Bandol, "on fait du rosé pour les touristes. En Provence, c'est le rouge la tradition".

    De plus, le rosé de Provence, c'est le genre de vin qu'on ne boit qu'avec des glaçons, car gastronomiquement et aromatiquement parlant, ça ne vaut pas grand chose. Exception faite du bellet, par exemple.

    Trêve de plaisanterie. Le plus gênant dans cette affaire, ce n'est pas tant le fait que le rosé de Provence soit bon ou pas. C'est que depuis plus de 10 ans, l'Usap s'est fait le fer de lance de la catalanité. Ne cessant de mettre en avant notre culture pour assurer une promotion "terroir", "authentique", presque "de clocher catalan". Et force est de constater que cette politique s'arrête au seuil de sa brasserie !

    Une attitude dommageable, d'autant que l'on sait que la viticulture, même locale, souffre. Alors plutôt que d'aider la région de Saint-Trod'pez, qui en a donc à ne plus savoir qu'en faire, il serait bon d'inclure dans la mêlée sang et or nos vignerons locaux. Car eux aussi possèdent un réel savoir-faire (lisez les revues spécialisées, on parle même de notre rosé - domaine Vaquer, Trémoine de Rasiguères, etc. !) et contrairement à nos amis provençaux, ils ne bénéficient pas de toute la pub et la renommée qui depuis 100 ans ont fait le succès de la Côte-d'Azur et de ses produits.

    Dans la tête du français moyen, comme après "vin de" il y a "Bordeaux", après "rosé", il y a "de Provence". Dans beaucoup d'endroits de France, dont notre région, des gens sont forcés de faire toujours mieux pour renverser ces présupposés, ces clichés, ces idées reçues qui ont la vie dure. Alors à l'heure où la viticulture des P-O n'a jamais été aussi qualitative, donner du sens à cette démarche me paraît la moindre des choses de la part d'un club prétendant défendre les valeurs locales...

    D'autant que nos vins, qui commencent à se faire une place au soleil à l'étranger, souffrent toujours à domicile - nul n'est prophète en son pays - de cette vieille réputation attachant aux vins du Roussillon les mots "quantité", "fraude", "coupage avec les vins d'Algérie", "vins cuits". Les temps ont heureusement bien changé, grâce en premier lieu aux vignerons, mais aussi à des anonymes qui oeuvrent dans l'ombre depuis près de 30 ans, et dont M. Sanson (celui qui s'est insurgé dans les colonnes de l'Indép) fait partie.

    Donc que la brasserie de l'Usap propose du rosé de Provence, très bien. Il en faut pour tous les goûts et le Catalan est déjà suffisamment taxé de sectarisme pour qu'on ne donne encore du grain à moudre à ses détracteurs. Mais que la brasserie d'un club catalan(iste ?) ne propose pour SEUL rosé qu'une vulgaire cuvée tropézienne quand nos vignerons, catalans, proposeront au moins aussi bon (et bien souvent moins cher, sans même parler des coûts de livraison), où est la logique ? Je rappelle que le quai Vauban est un des emblèmes de notre ville. Un de ces endroits où les touristes aiment à s'arrêter, prendre le temps au soleil, autour d'un petit verre. Leur proposer des produits locaux me paraît la moindre des choses si on veut les inciter à revenir, séduits qu'ils seront par cette typicité.

    Si au lieu de voir "rosé de provence" et "porto" sur les cartes de nos cafés et restaurants, on pouvait lire "Côtes du Roussillon AOC rosé" et "Banyuls" ou "Maury", le département, dont l'Usap se targue d'être un des plus dignes représentants, ne s'en porterait que mieux. A cette figure de proue de la culture catalane, donc, de jouer le jeu en montrant l'exemple.
     

Partager cette page