Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

chanson pour les expatries

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par catalan92, 30 Janvier 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
Tags:
  1. catalan92

    catalan92 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 819
    Notations:
    +2 / 0 / -0

    Partager cette page

    a ecouter ici

    http://www.francebleu.fr/culture/la-chanson-d-aqui/enyorer#pollfield-1229658-0




    Quand la nuit tombe sur Paris,
    à l'heure où chien et loup sont gris,
    une rumeur monte des faubourgs,
    faite de mille gémissements sourds.
    C'est la voix des pauvres exilés
    qui sont ici pour pouvoir bosser.
    À peine arrivés à la maison,
    ils se fredonnent une jolie chanson:

    Mè quan és que m'en torni a Cosprons,
    a descansar d'aquells torracollons?
    Mè quan és que m'en torni a Angostrina,
    a descansar d'aquells punxagallines? **

    Quand la muit tombe sur Lyon,
    sur Charleroi ou sur Besançon,
    on reconnaît les appartements
    des catalanes et des catalans.
    À travers la porte d'entrée,
    on sent l'ollada sur le palier
    et on entend des voix fatiguées
    qui chantent leur plus profond souhait:

    Mè quan és que m'en torni a La Roca,
    a descansar d'aquestos palpalloques?
    Mè quan és que m'en torni a Marquixanes,
    a descansar d'aquells cantamanyanes? ***

    Quelle que soit la ville de France
    où ils sont pour gagner leur pitance,
    quand ils rentrent chez eux le soir,
    les catalans pleurent leur terroir.
    C'est pas facile de partir longtemps,
    mème si on revient de temps en temps.
    Pour tenir, la seule solution
    c'est de chanter cette jolie chanson:

    Mè quan és que m'en torni a Ceret,
    a descansar d'aqueixos caga-estret?
    Mè quan és que m'en torni a Betllans,
    lluny de tots aqueixos franximans? ****

    Mè quan és que m'en torni a Cassanyes,
    a descansar d'aquells esclafa-canyes?
    Mè quan és que m'en torni al país,
    lluny de tots aqueixos eixorits? *****


    Traduction:


    * L'enyorer: le mal du pays

    ** Mais quand reviendrai-je à Cosprons,
    me reposer de ces casse-pompons?
    Mais quand reviendrai-je à Angoustrine,
    me reposer de tous ces pinailleurs?

    ***Mais quand reviendrai-je à La roque,
    me reposer de tous ces moules à gaufres?
    Mais quand reviendrai-je à Marquixanes,
    me reposer de tous ces beaux parleurs?

    ****Mais quand reviendrai-je à Céret,
    me reposer de ces casse-pieds?
    Mais quand reviendrai-je à Betllans,
    loin de tous ces Francs?

    *****Mais quand reviendrai-je à Cassagnes,
    me reposer de ces maladroits?
    Mais quand reviendrai-je au pays,
    loin de tous ces dégourdis?

    (Gérard Jacquet, paroles et musique)



    Gerard Jacquet: guitares, voix
    Patrick Félicès: basse
    Jojo Valls (des 100 grammes de tête): fiscorn
    Jeannot Rodriguez: congas
    Jean-Alexis Auffret: percussions.
    Sylvain Baracetti : prise de son, mixage
    Avez-vous aimé cette chanson ?
     
    Dernière édition par un modérateur: 30 Janvier 2014
  2. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 284
    Localité:
    x
    Notations:
    +891 / 2 / -2
    :bravo:
     
  3. Delpoux dans la tete

    Delpoux dans la tete USAPiste bavard

    Messages:
    217
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    On pourrait chanter le mal du pays sans pour autant accumuler les insultes a l'egard de ses voisins du moment.

    Si on cherche du nationalisme a la con, en voila.
     
  4. mikesierra

    mikesierra USAPiste impliqué

    Messages:
    680
    Localité:
    mas de la porta ferrada
    Notations:
    +29 / 0 / -0
    AVE CATALANUS CIVIS
    Que celui qui n'à jamais été EXPATRIE lui jette la premiere pierre:4866: POUR REVER A n'importe quel prix d'un retour au pays !!!!!
    Deux chansons pour moi résument cette nostalgie" la listique" d'albert BUENO et "monparnasse " de joan pau GINER.
    Lorsque le matin tu ne vois en ouvrant ta fenetre que grisaille et point de CANIGO: :325599: et lorsque vient le soir entre expats ou exilés!!! tu te laches!!! contre ceux qui te regardent avec un regard condescend!!! et qui te repetent à longueur de journée" ha LE MIDI SOLEIL PASTIS ET BOULES!!! c'est normal que tu aies les boules(bon j'exagére un peu mais c'est vrai.:262944:
     
  5. Delpoux dans la tete

    Delpoux dans la tete USAPiste bavard

    Messages:
    217
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Voila tu l'as dit. Il se lache...et il devient idiot.
     

Partager cette page