Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

avec du recul : le passé et un brin d'avenir

Discussion dans 'Forum TOP14' créé par le capcinois, 10 Mai 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. le capcinois

    le capcinois USAPiste impliqué

    Messages:
    1 884
    Notations:
    +89 / 0 / -0

    Partager cette page

    Tristesse c’est le mot qui convient.

    Mais comment dire cette relégation c’est le fruit d’une politique de club catastrophique.
    Je commencerai en disant que les principaux actionnaires qui ont avant 2009 pris le pouvoir à l’USAP en virant un vrai patron ne mesuraient pas l’ampleur des choses qu’exigent le monde professionnel et je m’arrêterais la sur ce sujet car les années passent vite, sauf que tout par de là.
    En suite le club n’a pas su gérer l’après 2009.
    Au lieu de profiter de l’aubaine que doit donner en principe un titre le club s’est endormi doucement sur ses lauriers laissant place nette au rugby des métropoles et celui des mécènes.
    Pour autant PERPIGNAN et son département n’intéressent pas vraiment les investisseurs quels qu’ils soient et l’usap n’est que le reflet de la société catalane.
    Dès lors il paraissait bien compliquer de survivre dans ce monde rugbystique surréaliste et surenchérie surtout si dans le fonctionnement interne du club on ne tire pas tous dans le même sens ce qui semble avoir été le cas.
    Comme le dit le président actuel les raisons d’un tel échec sont multiples et il serait trop long de les énumérées ici.
    Néanmoins je pense que l’exubérance de certains, par le passé, a été excessive dans le fonctionnement extra sportif (brasserie-boutiques) et les sanctions ont été sanglantes ce qui a entravé considérablement le côté financier du club.
    Sur le plan sportif il y a eu depuis 3 ans une fuite trop importante des cerveaux (joueurs leaders et staff) et des blessures importantes de joueurs clefs.
    Techniquement en deux ans l’usap a fait le deuil des fondamentaux et sa défense est devenue trop passive. Il semblerait qu’il y ait eu aussi un énorme problème de management. Force est de constater que des garçons qui ont été plutôt lamentables en cours de saison ont réalisé à Montferrand un match digne et tout à fait respectable. Pourquoi ? La question reste entière.
    Pourtant le président qui s’était aperçu de ces dérives en cours de saison n’a pas mené à bien l’action qu’il avait envisagé d’effectuer. Pourquoi ? Deuxième interrogation et non la moindre.


    Les propos de Guiry samedi sur canal + confirment les problèmes de management évoqués ci-dessus Rappelons également que Guirado a promis qu’il parlerait une fois la saison terminée. Enfin Mas ne nous a pas quitté uniquement que pour raison financière, d’ailleurs l’homme étant discret il ne s’est pas trop étendu.
    IL semble que les seuls qui étaient aveugles à tous ces problèmes soient l’entraineur et le directeur sportif qui lui n’a certainement pas pu ou voulu intervenir. Pourquoi ? Ce dernier tapait trop facilement en touche devant chaque problème.
    Voilà cette dérive est toute simple mais à la foi très complexe très diversifiée.
    D’autres clubs moins huppés que l’usap tiennent la route dans ce top 14 car tout le monde tire dans le même sens joueurs staff et direction. Oyonnax est l’exemple parfait.
    Aujourd’hui il faut comme le dit si bien le président reconstruire. Oui mais comment et avec qui.
    Il promet le budget le plus important de PROD2 et une surprise sur des non départs. Il aura beaucoup de mal. Soit, mais il faut comme l’on dit que la mayonnaise prenne. L’usap se doit de recruter devant : du solide, de l’ancien, et de l’exemple qui puisse tirer vres le haut les jeunes qui vont monter, avec un staff qui s’axe sur les fondamentaux et non un handballeur.


    Mais combien coute de tels oiseaux si rares. Cher.

    Enfin les échecs de la B et des jeunes se W E ne sont pas prometteur mais plutôt inquiétants.

    Dans un premier temps, j’espère qu’il y aura une véritable rigueur financière et sportive nécessaire et un grand coup de balai dans le fonctionnement du club à tous les niveaux le président le promet nous verrons bien.

    Si l’usap va dans cette voie, la remontée sera envisageable, dire immédiatement serait faire offense aux autres clubs de PROD2 ce que je ne me permettrais pas loin de là.

    Ce n’est pas faire faire preuve de pessimisme mais de respect des adversaires.



     
  2. Chamorin

    Chamorin USAPiste balbutiant

    Messages:
    32
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    Bonne analyse à mon sens. ..
     
  3. Marco

    Marco Bannis

    Messages:
    3 909
    Notations:
    +2 / 0 / -0


    ça me fait toujours rigoler de lire ça... j'ai pas le souvenir d'avoir entendu Mourad , Lorenzeti ou Savare dire ça .

    Et d'abord qu'es-ce que cela veut dire?
    Entre 2 joueurs, prendre le moins cher?

    On n'a pas été relégué financièrement mais parce que le président , à côté de la plaque, a voulu péter plus haut que son cul et n'a pas su voir assez tôt et réagir quand on plongeait directement la tête la première dans la cuvette.

    PS Peux-tu me citer un match , un point qu'on ait perdu pour raisons financières, sachant qu'on a trouvé les ressources financières pour nous payer un joker médical qui n'a finalement presque pas joué et qu'on disposait d'un effectif supérieur àbon nombre de club classés devant nous.

    Parce qu'on fait très fort quand même:
    On doit être le premier club du Top 14 qui dispute la Hcup , qui est à un moment 3ème du Top 14 qui finit 13ème et est relègué
     
  4. mimosa66

    mimosa66 USAPiste bavard

    Messages:
    333
    Notations:
    +3 / 0 / -0
    Très bonne analyse!

    j'ajouterai que,comme dans toute bonne entreprise,le management est la base de tout:

    il faut savoir tenir les hommes,leur proposer un projet ambitieux,si celui-ci ne convient pas, entamer des actions correctrices.
    ne pas hésiter à dire qu'on s'est trompé................aussi

    j'en veux à tout ce beau monde(les dirigeants )d'avoir laissé le bateau prendre l'eau sans écoper dès la première fuite.

    Il y a beaucoup de choses à recontruire,celà exige de la poigne.

    :391581:
     

Partager cette page