Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Au sujet de la concurrence : USAP vs. Dragons Catalans.

Discussion dans 'Forum TOP14' créé par Sant Jordi, 15 Mars 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. Sant Jordi

    Sant Jordi USAPiste impliqué

    Messages:
    978
    Notations:
    +32 / 0 / -0

    Partager cette page

    C'est peut-être la seule bonne nouvelle du moment : Les Dragons sont, eux aussi, mal en point. Or, les Dragons est le club qui a lourdement handicapé l'USAP ces dernières saisons. Alors qu'elle était au sommet de sa gloire, l'USAP s'est trouvée en concurrence direct avec ce club qui joue désormais avec les Britanniques en Super Ligue. Compte-tenu de la crise et du bassin de population limité de Perpignan, il est évident qu'il y a un club de trop car ils doivent se partager le public, les sponsors et les aides des collectivités.

    Les Dragons avaient un avantage important par rapport à l'USAP, ils étaient assurés de rester en Super League, l'élite du rugby à XIII européen. Comme si, l'USAP était amenée à jouer tous les ans en Coupe d'Europe et ne pouvait pas descendre ! Vous comprenez bien qu'au moment d'aller chercher des partenaires les Dracs avaient un gros avantages sur les quinzistes. Il faut ajouter à cela qu'ils sont en situation de monopole dans le rugby à XIII français et que l'arrivée de BeIN Sport leur assure un nombre de matchs télévisés important par an(que nous n'avons pas) et que tout le public treiziste français de Bordeaux à Avignon supporte le club.

    Seulement, les choses sont en train de changer : Désormais les clubs de Super Ligue peuvent descendre dans une sorte de Super Ligue 2 à 12 clubs. Or, les Dragons ne sont pas en meilleure posture que nous (même si pour eux la saison ne fait que commencer). Ils ne peuvent cependant plus assurer à leurs partenaires de jouer dans l'élite tous les ans. Pire encore, le TO XIII (Toulouse) pourrait également obtenir une franchise pour jouer cette Super Ligue 2. Officiellement, les Dracs appuient la candidature toulousaine. Cependant, le réservoir de joueurs capables de jouer à ce niveau est limité en France et les supporteurs audois risquent d'hésiter entre les deux clubs...

    Je crois qu'avec l'arrivée de Rivière (et surtout le départ de Goze) il faut vraiment essayer de créer une entité "Perpignan Rugby" à l'image de ce qui a été fait à Leeds et comme il en avait été question à une époque. Il ne s'agirait pas d'une fusion, mais plutôt d'un partenariat pour développer un pôle de rugby de haut niveau à Perpignan. Nous sommes la seule ville de France qui peut s'appuyer sur trois clubs de rugby de haut niveau (USAP, Usap féminin et les Dragons). Cela doit devenir une force et non plus un handicap. Car s'ils se partagent les sponsors et le public, les deux clubs peuvent aussi se partager des compétences : préparation physique, locaux, bureaux, force de vente, communication, futur centre de formation et d'entrainement, etc. réalisant ainsi d'importantes économies d'échelles. Se partager les recettes certes, mais aussi les dépenses. Ça me semble logique. Ceux qui sont contre n'auront qu'à mourir avec leurs idées.
    On peut même imaginer une carte d'abonnement commune pour les supporteurs volatils. J'espère que François Rivière qui est une personne de bon sens ira dans ce sens. Je pense que les Dracs doivent se tourner vers le nord (où se trouve le public treiziste) en délocalisant certains matchs à Avignon, Montpellier ou Toulouse et l'USAP vers le sud, où elle a déjà réussi à se faire un nom.
     
    Dernière édition par un modérateur: 15 Mars 2014
  2. le capcinois

    le capcinois Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 741
    Notations:
    +704 / 24 / -8
    Ton idée tient la route mais de la à ce qu'elle soit appliquée il y a du boulot
    Economie pas sur mais pourquoi pas
    Délocalisation Non Restons modeste progressons d'abord avant de penser à cela.
    Carte permettant aux supporters de voir les deux rugby Oui bonne idée Reste à fixer le Cout. Si plus cher qu'aujourd'hui à l'usap pas sur que ça marche La vie étant de plus en plus difficile.
    Mais bon toute la réflexion est intéressante
     
  3. Tortosa

    Tortosa USAPiste bavard

    Messages:
    54
    Notations:
    +1 / 0 / -0
    Bonjour,
    Parcourant souvent ce forum,j'en profite enfin pour vous saluer.

    Supporter de l'USAP, je suis aussi avec plaisir les rencontres des Dragons (Enfin moins en ce moment...)

    Le cas de Perpignan est unique avec le XV et le XIII dans la même ville.
    Je partage nombre de points de cette analyse.L'évolution s'annonce compliquée mais pas insurmontable.
     
  4. Sant Jordi

    Sant Jordi USAPiste impliqué

    Messages:
    978
    Notations:
    +32 / 0 / -0
    Je n'ai rien inventé. Le système existe déjà à Leeds et il en avait été question il y a quelques années mais Goze n'y était pas du tout favorable. Les économies existent. Ça s'appelle les économies d’échelles : On peut imaginer que les deux clubs se partagent certains coûts (salle de muscu, préparation physique, système de vente de billet, travail vidéo, communication, etc.) et aussi s'échangent certaines compétences.
     
  5. plfor

    plfor USAPiste bavard

    Messages:
    373
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Mais qu`est ce que tu raconte , avec ces partages de locaux et bureaux etc.....?
    Sans les drags , l`usap aurait surement 3 ou 4 millions de plus voire d`avantage , ce qui lui permettrait d`avoir un budget superieur aux 2O millions d`euros et pourrait lutter avec les meilleurs clubs
    Au lieu de cela on se retrouve avec un rival mal classé dans un sport inexistant du point de vue médiatique avec un budget de 9 millions .
    On disperse les petites forces et le peu d`argent de la région pour aucun résultat au final
    Il n`y a la place que pour un seul club pro de haut niveau sur Perpi , le foot c`était déjà cassé les dents !
     
  6. Sant Jordi

    Sant Jordi USAPiste impliqué

    Messages:
    978
    Notations:
    +32 / 0 / -0
    Mais eux sont là. Ils ne disparaîtront pas. Ils sont protégés d'autant plus que la Super Ligue va élargir le nombre de franchises à 24 (d'où cette Super Ligue 2 qui sera une sorte de D2).

    Certes, le XV est plus populaire mais la concurrence est beaucoup plus féroce : 30 clubs professionnels en France contre 1 seul en rugby à XIII. Avant le XIII ne bénéficiait en France ni de compétition de haut niveau, ni de retransmission télévisée de qualité. Aujourd'hui avec la Super Ligue et BeIN Sport (qui va investir à fond dans ce sport maintenant que les droits du Top 14 leur a échappé) les choses ont changé.

    Si un club risque de disparaître, c'est malheureusement l'USAP parce qu'à XV il n'y a pas de franchise. Alors autant accepter cette réalité là.
     
    Dernière édition par un modérateur: 15 Mars 2014
  7. pouett

    pouett Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 439
    Notations:
    +175 / 7 / -2
    je ne suis pas le XIII mais il me semble que cette année il y a relégation est pour l’agrandissement de la poule ( ou du n° de poules ) c'est pour dans 2 ans ( lu sur l'indep il y a quelques semaines )
     
  8. Sant Jordi

    Sant Jordi USAPiste impliqué

    Messages:
    978
    Notations:
    +32 / 0 / -0
    Il me semble que dès la saison prochaine, la SL passe de 14 à 12 clubs. Les deux derniers descendent en SL2 avec les meilleures de la première division anglaise. Ensuite il y aurait un système où les 8 meilleurs clubs de SL joueraient les play-off et les 4 derniers feraient des play-down avec les 4 meilleurs de SL2. Donc la Super Ligue 2 serait tout de même un peu plus qu'une simple D2. On passerait de 14 clubs franchisés à 2X12 (voilà pourquoi Toulouse peut espérer obtenir une franchise).
     
  9. campa66

    campa66 Bannis

    Messages:
    2 975
    Notations:
    +7 / 0 / -0
    de toute façon il n'y pas de place pour deux l'un ou l'autre
     
  10. Océan

    Océan Passe sa vie sur le forum

    Messages:
    9 410
    Notations:
    +2 574 / 32 / -2
    Je crois qu'il y a assez de public pour les deux, les collectivités, pour l'instant ont assuré et soutiennent les 2 clubs.
    Par contre, le bassin économique, les sponsors font défaut et les sommes versées sont réparties entre les deux clubs.
    Si les dragons disparaissent, l'USAP pourrait retrouver un budget plus rondelet. Si l'USAP venait à descendre, son budget baisserait, mais sans pour autant que celui des dragons explose.
    J'espère que les deux pourront exister longtemps en élite, mais il est clair que c'est compliqué et qu'ils chassent sur les mêmes terres.
     
  11. jfm66

    jfm66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    4 689
    Notations:
    +450 / 0 / -0
    Je partage entièrement l'avis de Sant-Jordi! Les 2 clubs pourraient faire des économies avec une centre de formation en commun (économie sur les frais de fonctionnement), un stade en commun (un seul loyer et des économies pour le contribuable), des moyens de transports en commun (et oui car quand tu négocies des avions pour les matchs de coupe d'Europe pour l'USAP ou de Superleague pour les Dragons tu négocient pour les 2 clubs donc tu arrivent a baissé les prix)!
    L'USAP et les Dracs pourraient économiser beaucoup d'argents et donc investir cet argent dans des joueurs capablent de faire gagner nos deux entités le XV et le XIII!

    Pour les sponsors il n'y aurait plus se choix de pourquoi eux et pas l'autres (je vous garantie que certains sponsors hésitent a donner a l'USAP car il y a les Dragons et vis versa), la il y aurait plus de problème et quand le club cherchera des grands sponsors tu auras une ÉNORME carte a jouer car avec le XV tu vises la France et la Catalogne Sud et avec le XIII tous les trézistes Français et l'ensemble de l'Angleterre!

    Mettons nos rancœur de côté, et unissons nous pour devenir le seul club Rugbysport (XV et XIII) de France!
     

Partager cette page