Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Analyse : attentat à Charleroi

Discussion dans 'Discussions Diverses' créé par matemale, 7 Août 2016.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. matemale

    matemale USAPiste impliqué

    Messages:
    1 438
    Notations:
    +529 / 2 / -2

    Partager cette page

    2 Policières attaquées avec une hache par un individu criant Allah akbar. L'une des Policière grièvement touchée à la face.
    L'auteur abattu par la Police (tant mieux cela évitera qu'il se retrouve dehors avec le laxisme de la justice dans quelques temps).
     
  2. Keith

    Keith USAPiste bavard

    Messages:
    77
    Notations:
    +15 / 0 / -0
    Je suis totalement d'accord avec toi.
    Mais qu'est ce qu'on peut être lache face à ces gens là.

    Le pire,
    Dans tout ça, c’est qu’on ne dit toujours pas les mots. Regarde un phénomène très net : à chaque fois qu’un gouvernement est confronté à quelque chose qu’il ne maîtrise pas et qu’il ne veut pas dire la vérité, il invente une formule adaptée.
    Qu’entendons-nous depuis des semaines ? Radicalisation… radicalisation… radicalisation...
    Ça ne veut absolument rien dire, puisqu’on se refuse à désigner notre ennemi et la doctrine religieuse qui va avec… C’est un moyen de ne « choquer personne »… C’est si facile de faire preuve de complaisance.
     
  3. Keith

    Keith USAPiste bavard

    Messages:
    77
    Notations:
    +15 / 0 / -0
    Je suis totalement d'accord avec toi.
    Mais qu'est ce qu'on peut être lache face à ces gens là.

    Le pire,
    Dans tout ça, c’est qu’on ne dit toujours pas les mots. Regarde un phénomène très net : à chaque fois qu’un gouvernement est confronté à quelque chose qu’il ne maîtrise pas et qu’il ne veut pas dire la vérité, il invente une formule adaptée.
    Qu’entendons-nous depuis des semaines ? Radicalisation… radicalisation… radicalisation...
    Ça ne veut absolument rien dire, puisqu’on se refuse à désigner notre ennemi et la doctrine religieuse qui va avec… C’est un moyen de ne « choquer personne »… C’est si facile de faire preuve de complaisance.
     

Partager cette page