Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Arriver au moins en demi-finale

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par elessar, 2 Août 2015.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. elessar

    elessar USAPiste bavard

    Messages:
    320
    Notations:
    +0 / 0 / -0

    Partager cette page

    Pour les expats!!!

    http://www.lindependant.fr/2015/08/...p-arriver-au-moins-en-demi-finale,2067197.php

    François Rivière, président de l'USAP : « Arriver au moins en demi-finale »

    La maison USAP se porte bien en ce milieu d’été. Du sportif à l’extra sportif, la gestion se montre des plus vertueuses. Revue d’effectifs, dans la sérénité, à quelques semaines de la reprise.

    La première sortie victorieuse des Sangs et or, vendredi soir, ouvre le rideau sur une saison II en Pro D2. Le retour sur la terre des derbys et des matches teigneux a été mouvementé. Entre la désillusion de la relégation, le manque d’expérience d’une division inférieure et l’orgueil de tenir son rang, l’USAP aura vécu une année contrastée. Mais l’échec de la remontée s’est au final dissipé derrière les espoirs de lendemains meilleurs. Le président Rivière ne l’a jamais caché. La place en Top 14 est chère. Une stratégie à long terme sera inévitable pour retrouver le haut niveau. Mais à quelques semaines de la reprise, c’est en tout cas un haut niveau de plénitude qui transpire à Aimé-Giral. Les ingrédients nécessaires à la réalisation d’une bonne saison sont là, au bord du terrain. Il ne reste plus à l’équipe qu’à sortir les couverts et à dévorer le menu. Revue d’effectifs avant le coup d’envoi de la saison le 28 août contre Lille.

    Le budget

    Pour la première fois depuis quatre ans, les résultats sont quasi à l’équilibre au 30 juin 2015. À 30 000 euros près, nous avons structurellement remis le club sur de bonnes bases, se réjouit le président Rivière. Avec un budget 2015-2016 à l’identique, en dépit des 500 000 euros de moins versés l’an dernier par la ligue aux clubs relégués, l’USAP a trouvé d’autres ressources pour garder son train de vie inchangé. À commencer par sa masse salariale qui augmente au passage à 4 millions d’euros sur un budget total de 10,5 millions d’euros, le deuxième de Pro D2 derrière Lyon. Côté recette supplémentaire, le dernier match de la saison à domicile contre Agen, la demi-finale tant espérée et malheureusement perdue, a toutefois rapporté environ 200 000 euros au club.

    L’objectif

    Avec le deuxième budget de Pro D2, nous sommes obligés d’avoir des objectifs. Comme dans le monde de l’entreprise. La saison dernière, nous avons fini 3e du championnat mais cela restait cohérent. Cette année, on doit arriver au moins en demi-finale. Le public, le stade, le budget, un effectif stable, une infirmerie vide, des partenaires qui suivent, des abonnés aussi. Avec tous ces éléments réunis, les joueurs ont les moyens de leurs objectifs. À elle seule, la masse salariale correspond au budget moyen des clubs de Top 14. Et puis, 65 % des joueurs sont en fin de contrat cette saison, c’est important et c’est aussi à prendre à compte car nous pensons d’ores et déjà à l’effectif 2016-2017. Le discours présidentiel est sans équivoque. Le manager Sylvain Deroeux et les joueurs ont un cahier des charges bien défini. Pour une saison qui s’annonce déjà charnière.

    Le recrutement

    Premier constat, sur l’effectif de 45 joueurs cette saison, la moyenne d’âge est encore très jeune. Un choix délibéré. « On s’est posé la question, laisse-t-on partir les jeunes où bien on les garde ? On a décidé de les garder. On a investi sur la jeunesse comme avec Bachelier, Chateau ou Brazo. Sur le recrutement, on a renforcé les cinq de devant avec Mailau. On récupère aussi dans l’effectif des joueurs comme Genevois et Chalureau. Et le tandem Chalureau/Vivalda en deuxième ligne devrait faire des étincelles », confie François Rivière. Des étincelles pralinées, peut-être aussi. Côté arrivée, celle de Yohann Artru doit pallier le départ de Mjekevu. Un recrutement qui reste ouvert, comme le précise aussi le président. « Entre les jokers médicaux et la Coupe du monde, on reste toute l’année en capacité de recruter. Enfin, sur la rumeur Jacques Brunel, elle n’a aucun sens. Les coachs ont la clé du management sportif. On ne reviendra pas là-dessus avant la fin de la saison. »

    Les entreprises

    Le partenariat d’entreprises représente entre 3,5 et 4 millions d’euros de recettes pour le club cette saison. « Dans l’objectif financier que nous avions fixé avec également plus de 100 000 euros de nouveaux partenaires. C’est une vraie force pour l’USAP qui est le 1er club économique des P.-O. avec 280 entreprises », observe le chef d’entreprise François Rivière, à la tête d’un club qu’il aime comparer « à une belle PME de 130 salariés à l’année. » Mais le plus rassurant pour le patron avisé qu’il est, c’est que « 90 % des partenariats ont été reconduits et que le budget partenariat d’entreprises est d’ores et déjà bouclé. » Autre motif de satisfaction dans ce domaine, l’arrivée de grands noms régionaux ou nationaux cette saison comme Astral Pool ou BPI France. Et cette tendance au développement vers des acteurs « extérieurs », ou jusqu’ici étrangers au partenariat sportif, ne fait que commencer.

    Les abonnements

    « La campagne d’abonnement 2016 démarre plus doucement que l’an dernier », fait remarquer le président. En très légère baisse toutefois. Pour l’instant, l’USAP a vendu 3 800 abonnements, contre 4 000 à la même période l’an dernier. « Mais dans les clous pour le maintien du nombre d’abonnés. Avec un objectif fixé entre 7 500 et 8 000 », souligne François Rivière. Des chiffres largement au-dessus des moyennes de Pro D2 et même de nombreux clubs de Top 14. Même décalage en terme d’affluence à Aimé-Giral où la moyenne s’est établie l’an dernier à 11 000 spectateurs. Les recettes abonnées et billetterie s’élèvent à 2 millions d’euros. Un beau pactole.

    La carte sang et or

    Une communauté USAP sur laquelle compte beaucoup le club. En dévoilant de nombreux projets, plus ou moins avancés. Le plus proche étant la sortie d’une carte de fidélité de paiement sang et or qui sera crédité de points à chaque fois qu’un achat USAP sera effectué (billetterie, boutique etc.). Une carte qui permettra de profiter d’avantages chez les commerçants affiliés au club. Une grande première. D’autres innovations seront à découvrir tout au long de la saison.
     
  2. jepo66

    jepo66 USAPiste impliqué

    Messages:
    1 687
    Notations:
    +29 / 0 / -0
    l'objectif était en début de saison faire mieux que l'an dernier? Arrivé au moins en demi , n'est pas mieux que l'an passé?
    Pourquoi une vue à la baisse? Si c'est pour rester humble ok ça me va , sinon?
     
  3. Flying Seal

    Flying Seal USAPiste impliqué

    Messages:
    1 105
    Notations:
    +161 / 0 / -0
    C'est vrai qu'on est passé de "la remontée" à "une place en demi" en peu de mois.
    Encore du grain à moudre pour Paulo, cette interview pleine d'euros.
     
  4. idir

    idir USAPiste impliqué

    Messages:
    1 318
    Notations:
    +168 / 1 / -0
    En fin de saison dernière, tu dis que tu joues la montée. En début de saison, tu dis que tu joues les demies.
    C'est la même chose. Ça permet simplement de retirer un peu de pression au groupe. La vérité, c'est que tant qu'on sera en Prod2, on jouera la montée.
    On a vécu une intersaison très sereine, maintenant si ça vous amuse de gueuler...
     
  5. matchico

    matchico Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 665
    Notations:
    +161 / 0 / -0
    et blabla et blabla parler un peu moins président et faite de notre club le club qui étai il n y a pas si longtemps encore une place forte du rugby aux haut niveau. beaucoup de parole et de promesse a force sa saoule.
     
  6. cep de vigne

    cep de vigne USAPiste bavard

    Messages:
    222
    Notations:
    +41 / 0 / -0
    Le problème avec les neuneux qui ne savent pas écrire, c'est qu'on ne peut pas les lire !... Fais moins de 10 fautes par post, écris dans un français intelligible et peut-être, je dis bien peut-être, ton avis sera digne d’intérêt.
     
  7. elessar

    elessar USAPiste bavard

    Messages:
    320
    Notations:
    +0 / 0 / -0
    J'ai dit que c’était pour les expats, pas pour Paulo haha
    Après si il lit le forum, il doit bien aimer Paulo, il veut toujours le faire réagir.
     
  8. pif

    pif Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 898
    Notations:
    +136 / 1 / -2
    Pour une fois Riri a une vision lucide , l`usap est un bon petit club de prod2 qui peut viser la 4 ou 5 éme place a l`issue du championnat et après advienne que pourra durant les demi finales !
     

Partager cette page