Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

Après 4 matchs.

Discussion dans 'Forum Pro D2' créé par un traginer, 18 Septembre 2016.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. un traginer

    un traginer USAPiste bavard

    Messages:
    105
    Notations:
    +44 / 0 / -0

    Partager cette page

    Estimats forumistes,
    quelques réflexions sur ce que j'ai vu depuis 4 matchs, après une énième désillusion.
    1. "L'équipe" et le "jeu" (si l'on peut dire...pour les deux).
    Les problèmes si évidents de l'USAP depuis la cure de dégraissage Delpoux ont été identifiés. Ils le sont depuis longtemps par tous les spectateurs un peu averti: Manque de tonnage, manque de direction dans le jeu et dans les têtes (ça fait beaucoup).
    Lanta a essayé de remédier au premier, avec des moyens qu'on n'avait pas voulu donner à Hyardet : deux piliers droits, un gros deuxième ligne, un troisième ligne massif. Il l'a fait au plâtre gros: axe droit de 350 kilos au premier match, avec une ligne de 3/4 aussi puissante que possible et Mafi en 10. Et il a persévéré jusqu'à aujourd'hui dans cette voie. Les résultats ont semblé prometteur au premier match, où l'on a senti le poids de l'USAP user Mont-de-Marsan vers la 60° minutes. Ensuite toute cette masse s'est mise à tourner à vide, faute d'avoir su remédier au deuxième problème.
    En effet, en terme de direction de jeu, et de mobilisation de l'équipe, on n'a pas avancé. Le choix de mettre Mafi en 10 avait déjà montré ces limites contre Mont-de-Marsan (on prend le dessus physiquement, mais on n'en fait rien, on n'occupe pas, on ne met pas la pression, et on gagne sur une erreur de relance de l'arrière), s'est avéré catastrophique à Aurillac. Il est vrai qu'à ce poste on n'a pas de certitude. Bélie n'est pas un joueur régulier, Séguy est jeune, Selponi a passé plus de temps à l'infirmerie que sur le pré, et quand il y a été ça n'a pas toujours été convaincant...Ajoutez à ça qu'on est dans la même situation à la mêlée, et qu'on n'a pas recruté à ces postes des joueurs qui nous auraient apporté de la sérénité dans la gestion, dans l'occupation, ou dans le leadership. On a préféré essayer de faire venir Matanavou...je suppose.
    Donc nous n'avons "pas de charnière" pour le moment, et pas non plus de joueurs qui soient capables de mettre les autres sur le bon chemin. Lanta a intronisé Mafi capitaine...Un choix très personnel. Moi je ne vois guère que Vivalda pour assurer le rôle d'exemplarité.
    Résultat de tout ça sur le terrain. On est un peu mieux dans les épreuves de force (à Aurillac l'arbitrage nous a été vraiment défavorable) mais on a des lacunes et des passages à vides qui nous coûtent chers, et une année de plus on est battue dans l'envie (aujourd'hui c'était flagrant dès l'entame). C'est d'autant plus déplaisant qu'une fois de plus nous avons, malgré des postes en souffrances, une équipe qui devrait nous permettre de jouer les premiers rôles.
    2. Le "staff".
    Tout a été dit je crois. Un trio agenais qui, au jour d'aujourd'hui, n'arrive pas à améliorer les performances sportives de l'équipe, ni à faire passer un message, ni à lui donner vie.
    Sans m'étaler sur les deux "entraîneurs", dont on ne voit guère l'apport ni dans le rugby ni dans l'esprit d'équipe depuis 2 ans, on peut s'interroger sur le(s) choix de Lanta.
    Contre Mont-de-Marsan il nous sort les quintaux, avec la peur de défaillir d'entrée, et Mafi en 10. Pari gagné, mais victoire trompeuse. L'attitude n'était pas décevante. Mais on aurait très bien pu commencer par un nul.
    Rebelote contre Aurillac, mais là ça coince. Eux ont un ouvreur. Eux ont une équipe rodée, qui se connaît, remontée par un mec du coin qui est là depuis des lustres. Première giffle et premières inquiétudes sur l'état d'esprit. Nouveaux choix de Lanta, retours des uns, sorties des autres. Rien de mieux. Naufrage contre Dax. Et de nouveau contre Carcassonne. En retour on a un discours sur "on ne va pas renouveler le rugby" (on en demande pas tant), "on va bosser" (il faut...), "ils vont voir ce qu'ils vont voir (les joueurs)"...
    Ok. Mais bon, les joueurs, ils semblent évident qu'ils ne savent pas quoi faire sur le terrain. Que peut-être il faut un peu "d'entrain", "d'animation", de "conviction", pour les faire avancer. Et peut-être, au fond, un peu d'âme de l'USAP pour faire revivre une équipe. Je n'imagine pas les déculottées honteuses qu'on enfile depuis deux ans avec un Goutta, un Konieck sur le banc. Et si ça c'était passé, je crois qu'ils auraient eu assez honte pour partir.
    Il apparaît aujourd'hui qu'à certains postes importants nous sommes limités ou en recherche (2/9/10/8). Parce qu'il y a des joueurs que nous n'avons pas cherché, mais aussi parce que tous les ans les choses changent, en même temps que Rivière explique qu'on ne peut pas tout changer tout le temps (va comprendre). Et on se retrouve dans notre 3° année de Pro D2 à expérimenter de nouveau, à essayer de monter quelque chose, à identifier des manques, alors que les autres vivent déjà sur des acquis. Si ça continue comme ça on continuera dans le grotesque : exit les deux "entraîneurs" et nouvelle arrivée d'un copain de Lanta, qu'on ne pourra pas changer lui, puisqu'il a 3 ans de contrat et que de toute façon "on ne va pas changer se staff tous les ans"...Et ainsi de suite.
    3. La "chef".
    Si on a les entraîneurs qu'on a, c'est parce que Rivière les a choisi, pour leur "compétence", leurs "qualités humaines". Si on a eu cette valse des coatchs sans avoir avancé un iota, c'est aussi du fait de ses choix. Si on a l'équipe qu'on a, c'est parce que Rivière l'a voulu et financé (ou pas). Si il a les conseillers qu'il a, c'est encore parce qu'il le veut. De toute façon et moins je crois qu'un entrepreneur aussi brillant que lui, aussi sûr de ses qualités, ne prend pas lui-même l'essentiel des décisions concernant le club.
    Et alors non seulement il faut en subir les conséquences. Mais encore faut-il en supporter les insupportables justifications et gesticulations. Outre les perpétuels "regardez comme j'ai sauvé le club", maintenant renforcé de discret "vous savez j'ai échappé à un complot pendant ma convalescence", on a eu droit à une sortie minable sur l'affaire Pérez ("par discrétion pour sa famille..."), des niaiseries sur la pertinence de Lanta, et la vie du groupe, avant de prévenir que "attention ça va barder" à grands coups de "communiqués". Et pour couronner le tout, le retour des leçons de morale lancées aux supporters catalans: merci d'être poli et de ne pas s'impatienter alors qu'on sort juste de la phase 2 pour entrer dans la phase de consolidation.

    Bref, on a une équipe qui n'est pas parfaite, mais qui est suffisante pour bien faire. On est aujourd'hui 15° de Pro D2. On risque la semaine prochaine de toucher le fond de tous les ridicules (et là je crois que ce sera pas la peine d'aller chercher des comparaisons dans les années 1960...). J'espère qu'on échappera à cette ultime humiliation.
    On devrait, à la fin de la saison, être qualifiés pour les phases finales. Comme depuis 4 ans on aurait dû faire bien mieux que ce qu'on a fait. Si on n'est pas à cette place, on pourra juste espérer que les dirigeants tirent les conséquences de leur échec.
     
  2. Carto

    Carto Titan du forum

    Messages:
    26 251
    Localité:
    x
    Notations:
    +881 / 2 / -1
    Allez courage , la saison est longue , le déclic salutaire finira bien par arriver .
     
  3. Jean Colophon

    Jean Colophon USAPiste impliqué

    Messages:
    758
    Notations:
    +396 / 4 / -0
    Oui il y aura un declic,forcément il y aura un déclic et peut etre des dimanche.Sans doute insuffisant pour aller gagner a Vannes mais assez significatif pour reconcilier (un peu)l'USAP avec ses supporters.Il y aura un déclic tout simplement parce que l'on ne peut pas faire pire et que si il n'y en a pas nous filerons tout droit vers la fédérale.Donc il y aura un "déclic".Sera t il "salutaire"?Il le serait si il nous permettait de postuler pour une montée en Top 14 et malheureusement ça ,il ne faut plus y compter.Donc nous partons pour une nouvelle saison avec des résultats en dents de scie qui nous permettront au mieux de flirter avec une place qualificative.Voila a mon avis ce qui nous pend au nez,mais il sera difficile de s'en satisfaire
     
  4. ginza

    ginza Passe son temps sur le forum

    Messages:
    2 719
    Notations:
    +125 / 0 / -0
    Le déclic ? A Vannes, le plus tôt possible, afin d'éviter une pression TERRIPPLE pour la réception d'OYO au début du second bloc.
    OYO a absolument besoin d'un résultat à l'extérieur pour effacer sa déconvenue face à Colomiers. Sûr qu'ils ont déjà coché sur leur carnet de route, la 6ème journée à AG.
     
  5. Marisol

    Marisol USAPiste bavard

    Messages:
    227
    Notations:
    +35 / 0 / -0
    C est une évidence .... L usap ne fait plus peur à personne ....l usap est prenable à giral ...
     
  6. clement6628

    clement6628 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 944
    Notations:
    +850 / 0 / -1
    Je nous vois battre Oyonnax mais par contre je crains qu'on touche le fond dimanche en Bretagne.
     
  7. gynojeje

    gynojeje USAPiste impliqué

    Messages:
    959
    Notations:
    +127 / 0 / -0
    ben moi les gros à perpignan , me font moins peur que les petits théorique , le groupe sait se remobilser sur ce type de match , d'ailleurs c'est pas ceux la qu'on perd à domicle
    là pour le moment , je suis juste affligé par le manque de bulbe de l'équipe , indisciplinée au possible ( c'est à se demander s'ils connaissent les règles ) et effectivement la pauvreté du jeu offensif
    manque clairement un vrai capitaine pour moi , qui a défaut d fond de jeu impulsera de l'orgueil à cette équipe
    plus que le résultat à Carcassonne on attendait une réaction d'orgueil , une défense concentrée , resserrée et solidaire mais on a pas eu ça
    si on réagit meme plus après une défaite à domicile , c'est juste à désespérer , la saison va etre longue dans ses conditions
    moi qui suis de nature optimiste d'habitude , je ne vois pas d'issu cette saison , le groupe manque clairement d'esprit de corps , d'envie et d'orgueil , ça me rend triste pour les supporters qui ne méritent pas ça .
     
  8. Jean Colophon

    Jean Colophon USAPiste impliqué

    Messages:
    758
    Notations:
    +396 / 4 / -0
    Mais qu'ils cochent ce que bon leur semble.Nous n'avons pas a nous préoccuper des supposées intentions de nos adversaires quel qu'ils soient.Nous n'avons a faire preuve a leur egard ni de condescendance (ce fut un peu le cas en abordant Carcassonne lorsque l'on observe la compo,restes psychologiques sans doute de notre victoire en amical)ni de crainte.Ainsi il faut aller a Vannes ,non pas pour nous rassurer,ce serait catastrophique ,mais pour ramener des points.Il faut aller a Vannes comme si c'était notre premier match de la saison.Dans cette optique compte tenu,de ce que j'ai vu ,des blessures et de l'etat de fatigue désormeis perceptible de certains de nos avants j'attaquerais avec l'equipe suivante
    Forletta Carbou Muller
    Vivalda Charlon
    Pele Pele Chateau Brazzo
    Ecochard (cap) Selponi
    Torffs Maffi Piukala Lucas
    Acebes (si il est rétabli)ou Farnoux
    Remplaçants: Mailau,Brown,Genevois Milo Strockoch Degmache Belie Cocagi
    J'ajoute que pour moi il faut fixer au moins pour 3 ou 4 matchs une charniere Ecohard Selponi et une paire de centres Maffi Piukala et titulariser Chateau dont nous avons grand besoin.Le reste des avants peut tourner ,nous avons cette chance cette année.Voila ,c'est mon option,on peut la contester mais elle offre je crois une certaine cohérence.Une coherence que ,désolé ,je n'ai pas encore trouvée dans les compos de Lanta.Mais ça va venir j l'espère,car maintenant aprés 4 matchs ,il sait.
     

Partager cette page