Vous ne voulez plus avoir de publicité sur le site ? Abonne-toi et deviens membre Premium !  >>> Je m'abonne <<< 

2008-2014, quand le top 14 a pris un autre visage

Discussion dans 'Forum TOP14' créé par DAMINOS 66, 5 Mai 2014.

  1. Rentre dans la mêlée des discussions enflammées ! :) Inscris toi en 2 minutes, et même en 10 secondes grâce à ton compte Facebook ! Les supporters t'attendent pour partager des avis !
    JE M'INSCRIS ›››
    Rejeter la notice
  1. DAMINOS 66

    DAMINOS 66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 816
    Notations:
    +105 / 0 / -0

    Partager cette page

    1)Parmi les équipes présentes en 2007 2008: clermont, toulouse, paris, castres, montpellier, bayonne, brive

    2)les 7 équipes présentes à l'époque n'y étant plus en 2014 (perpignan, biarritz, montauban albi, auch, dax, bourgoin)
    3)remplacés en 2014 par (le racing, toulon, lyon, bordeaux, grenoble, la rochelle?, oyonnax)

    comparez la taille des ville du premier groupe et du troisième par rapport au second, et vous avez le résumé d'une évolution qui a commencé de manière claire il y a 6 ans...

    Fatalité??? J'ose croire que non pour l'avenir

    cela montre également une chose: monsieur rivière si l'usap veut avoir une chance de retrouver le top 14 et surtout ne pas être condamné à jouer le maintien si il remonte, il va falloir engager une profonde politique de développement du club, face aux mastodontes qui sont en train de s'installer en top 14
    Rapprochement avec le sud??? ça nous a rien rapporté jusq'à présent mais on peut toujours rêver surtout en pro D2
    trouver des sponsors internationaux attirés par un club historique (le deuxième en termes de finales jouées derrière toulouse rien que ça) à la forte identité??? Allons-y
    Développer la place des supporters dans le club comme au barça en tant qu'actionnaires, peut être un premier pas pour réconcilier le club et ses supporters et partir sur de nouvelles bases.

    bref beaucoup de questions à se poser mais qui montrent que les moyens actuels ne suffisent plus, donc il va falloir se les donner
     
  2. Mathias66

    Mathias66 USAPiste bavard

    Messages:
    215
    Notations:
    +3 / 0 / -0
    développer la place des supporter dans le club serait pas mal, si ils nous avaient écouté quand tout le monde réclamait la tête de delpoux pendant la longue série de défaite on en serait peut être pas là, pareil pour la mêlée tout le monde se plaignait que l'usap avait perdu sa mêlée mais ils en ont fait qu'à leurs têtes et ils sont restés avec une très mauvaise mêlée
     
  3. DAMINOS 66

    DAMINOS 66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 816
    Notations:
    +105 / 0 / -0
    en effet, ne serait ce pas un symbole fort d'un club qui se reconstruit sur des bases solides.....
    et puis politiquement (ça compte aussi faut pas se leurrer) cela permettrait à rivière de revenir en odeur de sainteté auprès de beaucoup de supporters en leur donnant du pouvoir....à réfléchir

    j'avais oublié dans ma présentation:
    l'an prochain perpignan sera la plus grande agglomération de pro D2.... alors qu'elle n'aurait été que 11eme sur 14 en top 14
    cela prouve bien une chose: plus grande agglomération, 1er ou deuxième budget de pro D2, des milliers de supporters prêts à la suivre jusque dans la tombe, des collectivités et des etreprises qui la suivent comme porte étendard du département..... si l'usap n'est pas le favori n°1 pour remonter en top 14 personne ne peut l'être à sa place.... cependant ma présentation montre qu'il faudra de gros changements au niveau du club pour revenir taper les toulouse toulon clermont paris montpellier (plus tard lyon et bordeaux) dans les hautes sphères du rugby hexagonal

    le changement c'est maintenant et c'est maintenant que l'avenir va se préparer
     
  4. Marco

    Marco Bannis

    Messages:
    3 909
    Notations:
    +2 / 0 / -0
    Ceyye histoire de grande ville/ grane équipe n'est pas si évidente que cela .
    Il y a ce classement
    Si on suit celle logique , le Stade Français serait dans les 6 au détriment de Castres et Clermont. Par contre sans discussion c'est Oyonax qui devrait descendre.

    De plus si le rôle de frêche est rappelé (coucou bébert) , on passe sous silence l'arrivée du tandem Altrad/Galthié au rênes du MRC tout comme Savare Lorenzeti et Mourad ...
     
  5. DAMINOS 66

    DAMINOS 66 Passe son temps sur le forum

    Messages:
    3 816
    Notations:
    +105 / 0 / -0
    tu reconnaîtras que paris et oyonnax sont passés à deux doigts..... la glorieuse incertitude du sport, castres ne doit sa place qu'à la dynamique positive de l'année précédente mais je leur donne pas longtemps, dans un an , kockott, claassen et autres se barrent et là ils vont commencer à tomber (un parcours à la usap en gros) je leur donne 4 ans, après ce qui les suave aussi ce sont les labos fabre.....
    Concernant clermont c'est aussi le club de toute une région... soutenu par michelin en cas de coup dur....

    Pour le classement, c'est pour ça que j'ai précisé en termes d'agglomérations : l'agglo BAB (biarritz anglet bayonne) est plus grande que celle de perpignan et comme biarritz n'est plus là.....
    Le département des hauts de seine c'est 1, 5 millions d'habitants, 3 fois les pyrénées orientales plus les sièges des grandes entreprises françaises pas loin de la défense (là où ils construiront leur stade d'ailleurs)
    si tu rajoutes à ça brive, porte étendard du rugby professionnel de toute la région limousin ainsi qu'oyonnax qui dispose d'un important tissu industriel (la plastic valley) les avantages comparatifs de perpignan étaient finalement assez réduits....

    Même en termes de stades si on regarde l'avenir des autres clubs:
    le racing (futur stade de 30 000)
    paris (20 000)
    clermont (18 000)
    brive (15 000)
    la rochelle (15 000 dès la rentrée 2014)
    grenoble (22 000 au stade des alpes)
    lyon (stade gerland ramené à 25 000)
    toulon (22 000 en 2017)
    montpellier (15 000)
    toulouse (20 000)
    bordeaux (chaban delmas 30 000 où ils jouent quasiment tout le temps)
    bayonne (17 000 )

    il n'y a que deux clubs derrière nous... Oyonnax et castres, donc en termes de spectateurs ils peuvent avoir un potentiel plus important que le notre.
    Donc plus d'avantage aussi à ce niveau là

    Conclusion; soit c'est la révolution avec un plan ambitieux soit on fera le yoyo top 14 Pro d2
     
  6. icalana

    icalana USAPiste impliqué

    Messages:
    1 779
    Notations:
    +4 / 0 / -0
    et si c'était que la mêlée !!
     
  7. Undelraco

    Undelraco USAPiste impliqué

    Messages:
    1 129
    Notations:
    +63 / 1 / -0
    L'augmentation relative du poids des grandes villes est une tendance qui laisse place à quelques exceptons mais :1) Il faut raisonner sur un bassin de vie et non pas une frontière communale du coup :- Parler de la seule taille de Biarritz, mesurée au coeur de l'hiver est peu pertinent. L'agglomération c'est un peu plus de 100.000 habitants et il faudrait pour faire bon poids intégrer le sud des Landes (Boucau-Tarnos) qui est sur l'autre rive de Bayonne. Evidemment sur cette aire, on trouve au moins deux clubs de la LNR. On ne peut pas non plus limiter l'USAP a la seule commune ou même agglomération de Perpignan. Et certains supporters/abonnés viennent de bien plus loin. - De même en région parisienne parler de la seule ville de Colombes a peu de sens. - Il faut également intégrer le potentiel économique du territoire en sachant qu'il y a des sponsors nationaux qui peuvent s'ajouter et que la concurrence avec d'autres sports (le XIII pour nous, le foot ailleurs) va jouer. - Et enfin, tu as raison, il faut quelques personnes capables de mobiliser ces ressources (sportives, économique, politico-administratives).2) Aussi, la logique est bien celle d'une agrégation par construction d'un public, d'une équipe, de partenaires et de soutiens d'institutions publiques. Evidemment c'est un dosage dont es divers éléments sont liés, que les collectivités importantes ont un avantage, surtout sur la durée mais qu'il est possible de produire des exceptions à la règle générale et que si l'on maîtrise quelques uns des éléments autres que l'argent au moins au départ, on peut en entraîner d'autres ... au prix de davantage d'efforts. C'est peut être ce qui a manqué.
     
  8. mike patton

    mike patton USAPiste impliqué

    Messages:
    1 437
    Notations:
    +7 / 0 / -0
    Faut pas se prendre la tête,les équipes restantes en top 14, a une ou deux exceptions près sont soit des équipes issus d'une grande ville comme Clermont,Bordeaux,Paris,Toulouse,Grenoble,Montpellier soit une ville avec un actionnaire/mécène qui allonge la monnaie comme Castres Bayonne,Racing,Toulon
    il reste que Brive Oyonnax Biarritz et Perpignan,deux de ces clubs descendent
     

Partager cette page